Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rubis & Améthyste Chevalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Rubis & Améthyste Chevalier    Mer 17 Déc - 10:55

Kathryn Prescott
Âge: 17 ans
Statut de sang: mêlé
Groupe: Salvage
Baguette: Le coeur de la baguette de la demoiselle est uncrin de sombral, en bois de charme, la baguette est longue de 27,5cm.
Epouvantard: L'épouvantard de la demoiselle est, quelque soit la personnalité une nuée de guêpes, frelons, taons et autre insecte fonçant sur la demoiselle pour couvrir son corps de piqûres. Il s'agit d'une phobie de ces insectes volants.
Patronus: Un hérisson & un loup noir nommé Hermès.
Niveau scolaire/Emploi: 7ème année avec comme option l'Astronomie et comme cours facultatif les arts appliqués ainsi que les arts occultes.
Caractère
Rubis a un caractère doux, pacifiste. Elle est pleine d'entrain et a beaucoup d'énergie a revendre. Une demoiselle positive, parfois utopiste et sans doutes trop gentille. Rubis ne voit pas le mal, elle le fuit. C'est une demoiselle parfois insouciante qui a du mal à se défendre. Elle n'aime pas les conflits, cependant elle n'est pas crédule et ne se laisse pas si facilement dupper mais elle ne se méfie vraiment pas assez.
Et puis, vous le découvrirez bien assez tôt, l'autre visage de la demoiselle : Améthyste. Après un choc que Rubis à subit dans son enfance, elle souffre d'un trouble dissociatif de l'identité. Rubis possède une autre personnalité : Améthyste.
Améthyste est l'opposée de Rubis. C'est une personnalité forte qui ne se laisse pas faire. Elle se défend et le fait seule. Améthyste est beaucoup plus méfiante que Rubis. Elle n'accorde pas sa confiance au premier venu. Elle a de la fierté et n'aime pas qu'on la pense faible. Améthyste a besoin d'être bien cadrée car elle n'hésite pas à s'engouffrer dans les failles pour tenter de déstabiliser une autorité. A Beauxbâtons, elle a bien été contrainte de se plier au règlement et est bien malgré elle 'respectueuse' de l'autorité du personnel de l'établissement.
Améthyste ne se cache pas de déclarer qu'elle n'aime pas Rubis, la trouvant trop faible et fragile pour être capable de s'en sortir. La personnalité d'Améthyste apparait dès que l'on s'en prend à Rubis. Si quelqu'un vient embêter la jeune fille, Améthyste prendra le contrôle du corps a une vitesse vertigineuse pour régler ses comptes avec l'importun.
Rubis & Améthyste Chevalier
Origine sociale
Autrefois, les Chevalier appartenaient aux Guillory. C'était une famille qui avait sa petite notoriété et qui ne faisait pas d'histoires. Les Chevaliers savaient s'entourer des bonnes personnes et avaient le don de se trouver là où l'on avait besoin d'eux. La chute de la famille fut rapide et inattendue. Cela est encore assez récent et les enfants en subissent les conséquences.
Le grand-père de Rubis n'a pas été de la même droiture que ses ancêtres et s'est retrouvé mêlé à des histoires de détournements de fonds. L'histoire a eu des retombées désastreuses sur l'image de la famille et les enfants sont malgré eux des Salvages à présent. Les derniers Chevalier a avoir été des Guillory sont bien le père et sa soeur, la tante de Rubis. Le scandale a éclaté peu après la naissance de Ruby qui n'a donc jamais connu la classe Guillory.
Rubis n'accorde aucune importance à la classe sociale, trouvant cela bien futile. Être classé selon ses ancêtres n'est pas juste, cela ne représente pas qui ils sont mais d'où ils viennent.
Patronus
Hermès est un patronus au caractère aussi changeant que sa sorcière. Il ne change pas de forme de son plein gré comme la plus part des autres patronus mais ne répond qu'aux personnalités de la demoiselle. Lorsque Rubis est elle-même, le patronus est un loup noir. Il n'a pas fallut longtemps à Rubis pour comprendre que ce loup représentait tout ce qu'était Améthyste. Lorsque c'est Améthyste qui a le contrôle, le patronus prend alors la forme d'un hérisson, représentant sans doutes la jeune Rubis. Il est alors beaucoup plus craintif et innocent que lorsqu'il a sa forme de loup noir qui le rend méfiant et sauvage. Ce qui fait que la demoiselle, quelque soit la personnalité, ne s'entend pas vraiment avec la forme de patronus qui lui est attribué. Hermès est un peu le messager entre les deux personnalités, représentant le caractère de l'absente.

Ce fut d'abord Rubis qui rencontra Hermès. Elle fut bien appeurée par cet imposant loup qui venait d'apparaître devant elle. Lorsque l'animal s'approcha d'elle, s'en fut trop. Elle prit peur et face à la panique qui la gagna, ce fut Améthyste qui prit le contrôle pour affronter la bête. Mais l'animal disparut instantanément. Améthyste regarda tout autour d'elle, cherchant le loup qui avait effrayé la demoiselle et se trouva face à un hérisson. Elle ne comprit pas tout de suite qu'il s'agissait de son patronus, n'ayant jamais réussi à effectuer le sortilège auparavant...

Histoire

Rubis est née d'une mère anglaise et d'un père français. Elle a grandit en France. Deuxième née d'une petite famille aux revenus correct. Ses parents, deux sorciers charmants, avaient pris la décision commune que leur enfant n'irait pas à l'académie de Beauxbâtons dès son plus jeune âge. Ils désiraient sincèrement que leurs deux enfants suivent une éducation moldue avant de se plonger dans le monde sorcier, et ce afin de pouvoir, une fois l'âge adulte atteint, pouvoir se reconnecter au monde moldu si tel était leur souhait. La mère de Rubis suggéra même que leurs enfants fassent leur scolarité à Poudlard.
Ainsi, à l'âge de 3 ans, Rubis fit son entrée en école maternelle moldue. On dit d'elle qu'elle était une enfant joyeuse et énergique. C'était une gentille demoiselle qui était facilement appréciée.
A l'âge de 6 ans, Rubis entra à l'école primaire. Elle était une enfant qui écoutait en cours, pas des meilleures de la classe mais sans doutes une de celles qui se donnaient du mal dans les matières qu'elle appréciait.

Cependant, la chance lui a tourné le dos l'espace de quelques temps. Son institueur moldu n'était pas un homme aussi bienveillant et attentionné qu'il le laissait croire. Les enfants, il les aimaient bien. Jamais il ne leur avait fait de mal, jamais il n'était passer à l’acte gardant l’esprit lucide sur les répercutions d’un acte malintentionné . Mais son dévolu se jeta sur cette gentille demoiselle assise au premier rang. Celle aux cheveux doux et bien coiffés qui sentaient l'abricot. Celle qui écoutait toujours bien ce qu'on lui demandait et l'appliquait toujours avec soin.
L'homme ne la voulait que pour lui, il n'était pas stupide et comblait ses désirs en la gardant le plus longtemps auprès de lui. Souvent après la classe il avait trouvé le moyen de la punir afin qu'elle reste un peu plus longtemps que les autres, le temps pour elle de nettoyer des tables qu'elle n'avait pas salit, ou de ranger des choses qu'elle n'aurait pas sortit.

Un soir d'avril, Rubis était punie à copier quelques lignes. Son enseignant était assis en face d'elle à son bureau et ne la quittait que très rarement du regard. Rubis sentait le regard de cet homme sur elle et n'osait lever les yeux vers lui, de peur de reprendre quelques lignes supplémentaires. S’en était trop pour lui, il ne parvenait plus a réprimer ses envies les plus primaires.
L’homme se leva doucement et vint se placer derrière son élève, humant avec un air malveillant la douce odeur fruité des cheveux de Rubis. Il posa délicatement sa main sur l’épaule de la demoiselle.
Rubis se sentait mal, elle avait peur, elle était terrorisée. Elle n’aimait pas ce contact, cette attitude, cette ambiance. Tout l’effrayait. Elle commença à être agitée par des tremblements que l’homme tenta de calmer en lui soufflant à l’oreille que tout se passerait bien si elle restait calme et tranquille. Mais Rubis ne l’entendait déjà plus. Les tremblements doublèrent d’intensité avant de s’arrêter subitement. Un sourire s’étendit sur le visage de l’homme, convaincu qu’elle l’écoutait et que tout se passerait bien, il fit glisser sa seconde main sur la hanche de l’enfant. Immédiatement, la jeune demoiselle empoigna fermement le bras de l’homme et se leva d’un coup. Sa chaise se recula et vint bousculer l’homme qui recula d’un pas, perturbé par la soudaine attitude de son élève. La jeune fille se tourna vers lui, son regard avait changé, elle n’avait plus l’air de l’enfant innocente qu’elle était. Son regard rougeoyait de colère.
La demoiselle tenta de donner un coup de poing à l’enseignant qui le stoppa immédiatement. Un air de fureur traversa les iris de la jeune fille. Elle se mit alors à hurler de toutes ses forces alertant ainsi un autre professeur qui rangeait sa classe voisine.

Lorsque les parents de la petite arrivèrent à l’école, alertés par l’administration, ils eurent du mal à reconnaître leur enfant dans cette petite fille si méfiante et agressive.
La police vint lui poser des questions et l’enfant répondit avec un langage cru qui n’était pas le sien. Elle décrivit l’homme comme un pervers qui ne lui voulait que du mal et cela suffit à la police.
Les deux parents étaient eux bouleversés d’apprendre ce qui fait faillit se passer. Ils étaient paniqués, et le soudain comportement inhabituel de leur enfant ne les rassuraient aucunement. Lorsqu’ils arrivèrent à leur maison, la demoiselle s’isola dans sa chambre, criant sur quiconque s’approchait de la porte. Ses parents préfèrent la laisser bien que passant régulièrement lui dire un mot, s’assurant qu’elle allait bien et avait tout ce qu’elle voulait. Ils se dirent que c’était le choc, qu’elle était perdue et qu’il fallait la laisser tranquille sans l’abandonner dans son coin pour autant. Le grand frère de Rubis, s’invita malgré les cris de l’enfant dans sa chambre. Il s’assit à l’opposé de la demoiselle et resta là sans bouger.

❝ Tu peux rêver pour que j’ose te laisser toute seule. ❞

La demoiselle finit par accepter sa présence mais ne lui accorda pas le moindre mot.
Le lendemain matin, Rubis était revenu à elle-même, l’enfant joyeuse et souriante. Mais elle ne se rappelait de rien et ne voulait de toute façon pas en parler.

Les deux parents prirent immédiatement la décision d’envoyer leur enfant à l’académie de Beauxbâtons, perdant confiance en l’école moldu. La demoiselle ferait son entrée dans l’académie magique à la rentrée prochaine. Pour la fin de l’année, ses parents avaient tout de même fait le choix de la déscolarisée pour la garder auprès d’eux à l’abris des dangers. Son père lui donna des cours à domicile, s’occupant lui-même de son éducation. Le grand frère de Rubis était au même régime, retiré de l’école en attendant d’intégrer l’académie.


Au mois de juillet, la famille reçut la visite d’une tante, soeur du père de Rubis. C’était une femme imbu d’elle-même, toujours dans un esprit de compétition par rapport à son frère. Elle s'adressa à la femme de son frère, avec ce petit air supérieur.

❝ Tu sais Lizzie, tu devrais faire consulter pour votre fille. Êtes-vous sûrs qu’elle n’a pas inventée toute cette histoire ? ❞

Les yeux de Rubis s’écarquillèrent. Cachée derrière la porte avec son frère et leurs cousins, ils suivaient la conversation des adultes sans y avoir été invités. Pourquoi sa tante insinuait-elle qu’elle mentait ? Rubis ne mentait pas, jamais quand il s’agissait de quelque chose d’important…

❝ Moi, je ne sais pas, mais tu l’as dis toi-même, elle n’était plus elle-même, peut-être voulait-elle se donner en spectacle ? ❞

Le sang de Rubis ne fit qu’un tour. Elle fermait les yeux de toutes ses forces alors que des tremblements secouaient tout son corps. Son frère et ses cousins l’observèrent, légèrement paniqué par ce qui arrivait à la petite fille.
Brusquement, les tremblements se stoppèrent nets. Lorsque la demoiselle rouvrit ses yeux, son regard était sombre, dur. Elle se leva d’un coup et ouvrit la porte sans faire de cérémonie. Elle vint se placer devant sa tante avec un regard furieux.

❝ Qui es-tu pour te permettre de telles accusations ?! Tu es mauvaise que lui ! Tu n’es rien ! Tu ne sais pas de quoi tu parles, TU n’étais pas là ! Tu n’es plus la bienvenue ici. ❞

Plus un bruit, plus un mot. Tous les regards étaient fixés sur la jeune demoiselle que personne ne reconnaissait. Les deux parents sentirent ce vent de panique, le même qui les avaient saisis la première fois qu’ils l’avaient vu se comporter ainsi. Le temps avait passé, rien ne s’était reproduit, ils avaient donc espéré que jamais cela ne se reproduirait.
La mère de Rubis s’approcha doucement de son enfant. Elle n’osa venir trop près d’elle mais pris sa voix rassurante, sa voix de maman.

❝ Rubis ma chérie, que t’arrive-t-il ? ❞

La demoiselle tourna son regard noir vers la mère.

❝ Rubis n’est pas là Elizabeth. ❞

Tous le monde tressaillit. Désemparés par la situation. Le lendemain, les parents de Rubis emmenèrent leur enfant voir un psychomage. Après s’être entretenu avec les parents et Rubis, il rendit son verdict. La demoiselle souffre d'un trouble dissociatif de l’identité.

Lors de son intégration à Beauxbâtons, il ne fut leur fût pas caché que la demoiselle avait cette autre en elle. Les deux personnalités ont sut s'intégrer et se fondre dans la masse des élèves. Personne n'ignore la présence d'Améthyste mais cela paraît banal, après tout, la magie c'est plus incroyable que ça. Certains se permettent cependant de victimiser la pauvre Ruby, mais vous pouvez compter sur l'intervention immédiate d'Améthyste pour ne pas se laisser faire. C'est lorsque l'on fait du mal à Ruby, qu'elle souffre ou qu'elle est anéantie qu'Améthyste prend le contrôle pour tenter de remettre de l'ordre dans ces histoires.

Améthyste n'a pas trente-six modes d'opération, elle n'y va pas avec des pincettes et charge sans trop réfléchir. Elle a trop d'assurance par moment et va parfois trop loin ce qui implique des sanctions instantanées pour s'assurer que c'est bien Améthyste et pas Ruby qui en pâtit.

Derrière l'écran
ϟ pseudo et âge: 23 ans et pas de pseudo
ϟ Où as-tu trouvé le forum? j'y suis déjà ^^
ϟ Personnage: Inventé pardi !
ϟ As-tu un autre compte sur EP? oui, mmzelle Gray
ϟ Es-tu également sur BP? j'y étais il fut un temps
ϟ Présence: importante pour le moment
ϟ Une remarque? Chou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
 
Rubis & Améthyste Chevalier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» David Eddings - Le chevalier de rubis - La Trilogie des Joyaux T2
» Chevalier orientale
» Chevalier Medieval
» [ VIDEO ] Notre Chevalier de GROLAND et le DARK DOG 2009
» Theme chevalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: Eximium Patronum :: Rubis A. Chevalier-
Sauter vers: