Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Daegan Livingston ➶ La vengeance détruit celui qui la couve en son coeur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Daegan Livingston ➶ La vengeance détruit celui qui la couve en son coeur...    Mer 17 Déc - 11:14

Daegan Livingston
« FEAT. Hayden Christensen »

NOM: Livingston
PRÉNOM(S): Daegan, Ezeckiel
ÂGE: 30 ans
SANG: Pur
NATIONALITÉ: Anglais - Russe
DATE ET LIEU DE NAISSANCE: 19 Avril 1953 - Londres
STATUT: Célibataire
ETUDES/MÉTIER: Professeur d'étude des créatures magiques
BAGUETTE MAGIQUE: En bois d'Aubépine, le coeur de sa baguette est composée d'un ventricule de coeur de Noir des Hébrides. La baguette mesure 27,5 cm.

PERSONNALITÉ:
Daegan est un homme qu'il n'est pas aisé de cerner. Il vous faudra sans doutes beaucoup de temps et de patience pour découvrir qui il est vraiment.

A première vue, il est élégant et semble appliquer à merveille les conseils dispensés dans Le Manuel du Sorcier Gentleman. Un garçon aux beaux sourires, aux compliments bien placés qui semble toujours près à vous aider. Il manque parfois de tact pour dire les choses, mais il a ce regard qui fait qu'on lui pardonne beaucoup.
Cependant, si Daegan ne vous apprécie pas, oubliez ses airs gentils et bien aimable. Il se fera un plaisir de vous remettre à votre place où d'engager la confrontation chaque fois que l'occasion se présentera. Impossible d'ignorer lorsque Daegan ne vous aime pas, il vous le fait très bien savoir.
Vous pourrez converser des heures avec lui sans rien apprendre de son histoire, ou sans parvenir à savoir ce qu'il pense vraiment.
Sous son air serviable et amical, une grosse carapace de mystère se cache. Il n'aime pas parler de choses intimes, de son enfance, de ses parents, d'où il vient, de ce qu'il pense ... Il s'enferme dans une coquille lorsqu'on insiste trop pour en apprendre plus sur lui et est rapidement sur la défensive.
Si vous creusez un peu plus, vous découvrirez une autre facette de sa personnalité. Sous ses airs de garçon bien éduqué, un véritable casse cou se trouve là. Il a fait les 400 coups lors de sa scolarité, les conneries ça le connaît. Un jeune homme intrépide qui n'a pas froid aux yeux. La danger l'attire, c'est indéniable. Il aime prendre des risques, avoir des sensations fortes et parfois même risquer sa vie.
Et puis, il y a cet aspect de sa personnalité, qu'il ne montre que lors de ses mauvais jours. Peu de personnes l'ont vu ainsi mais ceux-ci s'en souvienne forcément. Daegan est un homme colérique, il n'aime pas que les choses lui échappe, il n'aime pas qu'on essaye de le brimer, qu'on le contredise et il ne supporte pas qu'on le dénigre. Il peut être violent dans ses moments de colère, agressif. C'est un bagarreur, bien qu'il essaye de se calmer avec le temps.


Histoire

Londres, Juillet 1952

La nuit avait enveloppé depuis plusieurs heures la capitale britannique. A une heure aussi avancée de la nuit, les rues étaient désertes, seuls les chats osaient s'aventurer dehors. Ce fut à cette heure là qu'une mystérieuse personne sortit d'une maison. Une cape noire dissimulait totalement l'identité de la personne mais aux vues des mensurations et taille, et surtout de la jolie paire de bottines à talons qui dépassaient de dessous la cape, il s'agissait vraisemblablement d'une jeune femme de bonne famille. Elle s'éloigna de quelques mètre de la maison qu'elle venait de quitter avant de se retourner. La lumière d'un réverbère éclaira un instant son visage alors qu'elle regardait avec tristesse et espoir une silhouette restée derrière la fenêtre de la maison qui l'observait elle aussi. La demoiselle avait de grands yeux bleus profond comme l'océan, ses lèvres rosées étaient entrouverte, comme si elle voulait dire quelque chose, mais le silence perdura. La jeune femme n'attendit pas une seconde de plus et fila dans la nuit sans un regard en arrière. Elle traversa Londres à pied, se faisant la plus discrète possible. Elle s'arrêta devant un immeuble des beaux quartiers. Elle s'approcha de la bâtisse et voulut rentrer par la porte sans faire de bruit. Elle sortit un bout de bois et l'approcha de la serrure en chuchotant quelques mots. Il y eut un déclic, puis la porte s'ouvrit sans plus d'opposition. La demoiselle rentra dans l'immeuble et entreprit de défaire sa cape, enfin rentrée chez elle. Elle viellait, malgré le fait qu'elle soit rentrée chez elle, à toujours faire le moindre bruit possible. Cependant, la lumière s'alluma d'un coup, sans qu'elle n'ait fait quoi que ce soit pour cela. La jeune femme sursauta et se retourna. Elle retint alors son souffle en découvrant un homme qui était jusqu'alors caché dans l'ombre.

❝ Qu'est-ce que tu faisais dehors en plein milieu de la nuit ? ❞

La demoiselle déglutit, pesant chacun de ses mots, elle n'avait pas le droit à l'erreur.

❝ J'étais sortie ... prendre un peu l'air. Je ne parvenais pas à dormir... je suis un peu stressée en ce moment et ...
- Et tu es allée retrouver ton très cher Alexander, n'est-ce pas ? ❞

La peur qui tenait la femme agrandit ses yeux. Elle sentit un vent de panique la gagner, elle se savait démasquée à présent et l'espoir la quittait de seconde en seconde. La rage se lisait dans les yeux de l'homme. La colère montait en lui à une vitesse vertigineuse. Il serra les poings en se rapprochant de la demoiselle.

❝ Penses-tu vraiment que je suis dupe ? Tu n'es qu'une idiote. Incapable d'apprécier ce que la vie t'a offert ! Je ne laisserais pas ma future femme souiller ma réputation en allant dans les couches des sangs impurs !
- Tu n'es qu'un monstre ! Jamais je ne voudrais de toi ! Jamais je ne dirais oui à ce mariage faux et arrangé !
- Parce que tu crois encore que tu as le choix hein ?! Sans moi, ta famille aurait sombré, c'est ce que tu veux ? Je vais t'apprendre les bonnes manières, et je n'attendrais plus que tu sois ma femme pour le faire ! ❞

La jeune femme fit un pas en arrière, voulant revenir à la porte dans l'espoir de s'enfuir mais l'homme fut plus rapide qu'elle et vint poser l'une de ses grosses main sur la porte d'entrée, se plaçant entre la demoiselle et l'échappatoire. Il attrapa alors le poignet de la femme et son regard se fit malsain alors qu'il approchait son visage de celui effrayé de la demoiselle. Il prit une voix doucereuse qui glaça le sang de sa proie.

❝ Ne t'en fais pas Clara, si tu me laisse faire, tout se passera bien. ❞

L'homme resserra sa prise sur le bras de la jeune femme et l'emmena de force avec lui pour lui faire passer la pire nuit de sa vie.


Qui se cache derrière l'écran ?

PSEUDO: Pasdenom  What a Face
AGE: 23
OÙ AVEZ-VOUS CONNU O.S ? : Par un copain Smile
AVEZ-VOUS UN DOUBLE-COMPTE ? : Nope
UNE REMARQUE ? : ici



Dernière édition par Chocolate Rain le Mar 23 Déc - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Daegan Livingston ➶ La vengeance détruit celui qui la couve en son coeur...    Mer 17 Déc - 11:14


Histoire (suite)

Moscou, janvier 1960

Un petit garçon était assis par terre dans sa chambre. Il tenait dans ses mains son jouet favori. Il s'agissait d'un dinosaure, plus précisément d'un T-Rex nommé avec beaucoup d'imagination "Rex" par l'enfant.
Il ne faisait pas de bruit, jouant silencieusement, faisant parcourir ce qui dans son monde était des millions de kilomètres à Rex.
Et puis soudain il y eu un grand bruit, le claquement sec d'une porte. Le petit releva la tête regardant fixement la porte de sa propre chambre. Ses grands yeux bleus étaient tout écarquillé. Le bruit lui avait fait peur, à vrai dire, il y avait beaucoup de choses qui faisaient peur à l'enfant.
Au bout de quelques secondes, la porte de sa chambre s'ouvrit doucement sur une femme à la silhouette frêle qui tremblait de tout son corps. Elle faillit s'écrouler lorsqu'elle voulut se mettre à genou, à la hauteur de l'enfant. Une fois stabilisée, elle posa sa main sur le visage du petit, admirant un instant le bleu profond de ses yeux.

❝ Tout est fini mon chéri, tout va bien maintenant, il est parti. ❞

L'enfant fronça un instant les sourcils, n'étant pas sûr de comprendre. Un instant, il attarda son regard sur le bras de sa maman. Il y distingua une marque fraîche. Très tôt, il avait remarqué que sa maman avait souvent des gros bleus de ce genre. Il avait hasardé une question étant plus petit mais son père l'avait grondé comme jamais et l'avait envoyé dans sa chambre alors qu'ils étaient en plein repas. Privé de dessert, cela avait marqué l'enfant. Son père lui avait également donné une giffle qui avait laissé une marque rouge sur sa joue pendant quelques minutes en lui intimant de ne jamais poser de question aussi stupide.
Avec le temps, il avait vu sa mère tenter de les dissimuler. L'enfant ne comprenait pas que personne ne les voient, parce que lui, malgré tout le maquillage que mettait sa mère, il voyait bien ces bleus qui couvraient son corps.

La mère suivit le regard de son enfant qui était resté fixé sur son bras. Gênée, elle ramena sa main près d'elle et couvrit son bras avec la manche de son gilet. Le petit arrêta alors le geste désespéré de sa maman.

❝ Tu n'aura plus mal maintenant maman. Il ne te grondera plus, n'est-ce pas ? ❞

La femme sourit tristement. Elle avait pensé jusque là avoir réussi à dissimuler tout ça à son enfant. Mais visiblement, elle avait eu complètement tord en pensant son fils aussi crédule. Le petit était bien plus perspicace que ce qu'elle s'était imaginée.
Maintenant, le malheur touchait à sa fin. Son horrible mari était parti, chassé par ses propres démons. Il était soupçonné d'user de magie noire et son unique solution pour échapper à une sentence inévitable et il n'avait eu d'autre choix que de prendre la fuite. Il avait voulut emmener de force sa femme et son fils mais celle-ci s'était opposée à lui. Toutes ces années, elle était restée forte pour leur enfant et n'avait d'autre choix que de rester auprès de ce monstre pour protéger son trésor. Ils étaient enfin libérés, délivrés.

Moscou, Novembre 1969

Le soleil se couchait peu à peu derrière de vastes collines. Un jeune homme se tenait debout, seul dans ce qui était un cimetière. Le jeune homme avait une carrure qui laissait deviner une belle musculature. Ses traits montraient qu'il quittait doucement le monde de l'innocence pour devenir un adulte. Il avait des yeux d'un bleu hypnotisants. Le jeune homme était là depuis une heure déjà et n'avait pas bougé d'un iota. Il tenait un bouquet de tournesols bien serré dans ses mains. Son regard était flou, perdu entre une détresse infinie et une rage sans limites.
Le jeune homme déglutit difficilement avant de finalement se laisser tomber à genou devant la tombe qu'il fixait depuis tout ce temps. Les larmes se succédèrent et bientôt il ne vit plus rien tant elles coulaient avec abondance. Il déposa le bouquet avant de se prendre la tête entre les mains et de pleurer de plus belle. Entre deux sanglots, il murmurait des mots, inaudibles. Il aurait voulut mourir. Vraiment, en cet instant, c'est ce qu'il désirait par dessus tout.
Il releva la tête et déposa délicatement ses doigts sur la pierre tombale.

Maman...

La douleur dans sa poitrine était si intense qu'il lui sembla un instant ressentir ce qu'avait dut subir sa mère avant d'expirer son dernier souffle.
La rage reprit le dessus sur la peine du jeune homme. Il avait soudain une immense soif de vengeance mais il savait bien qu'il ne pourrait pas l'assouvir.
Il ne rêverait que de venger sa mère et de tuer son père pour le meurtre qu'il a commit. Mais les autorités ne le laisseraient pas faire justice seul, son père était déjà enfermé à Azkaban pour le meurtre de son ex-femme. Si un jour son père sortait de prison, Daegan le traquerait sans relâche jusqu'à venger sa défunte mère.

Après le décès de Clara Livingston, son fils allait vivre chez ses grands-parents. Ils prirent soin de leur petit-fils du mieux qu'il purent. Dans les affaires qu'avait laissée sa mère, le jeune Daegan trouva le journal intime de sa chère maman. Il s'introduit dans l'intimité de sa mère tout au long de ses années et ouvrit les yeux sur le réel malheur de sa maman. Elle était si forte pour lui, si souriante, il se doutait de sa tristesse, mais n'avait pas imaginé ce que son père lui avait fait subir. Pendant toutes ces années où elle avait été séparé de l'homme, il n'avait cessé de lui rendre des visites importunes, elles étaient rares, mais suffisamment marquantes pour la femme qui était terrorisée de peur face à cet homme.

Il y a aussi une chose qu'a retenu le jeune homme, sa mère fréquentait un jeune homme, un garçon qui n'était pas d'une famille aussi noble que celle du père de Daegan. La pureté de son sang ne suffisait pas aux yeux des parents de Clara pour en faire un bon mari. Il fallait plus. Cependant, la mère de Daegan l'avait écrit noir sur blanc. Jamais elle n'avait sut qui était le véritable père de Daegan, il lui était impossible de le savoir car une fois qu'elle fut mariée, jamais elle ne revit l'homme qui illuminait ses nuits. Son mari s'était empressé de faire disparaître cet homme qui risquait de troubler son mariage.

Après la fin de sa scolarité à Durmstrang, le jeune homme partit faire un tour du monde, voulant s'ouvrir aux autres communautés magiques. Depuis son plus jeune âge, il avait une passion pour les créatures magiques, il profita de cette année pour en découvrir encore plus sur les différentes espèces qui peuplent le monde.
Sa grand-mère désespérait de le voir vadrouiller au travers le monde, elle avait le désir qu'il trouve une bonne épouse et bâtisse sa propre maison. Mais Daegan était totalement en rupture avec cette idée et remercie chaque jour sa mère de ne pas lui avoir arrangé un mariage. Elle avait été une victime de ce genre d'arrangement et Daegan ne se laisserait pas dicter sa vie comme on avait contraint sa mère à être malheureuse. Daegan a de moins en moins de contact avec ses grands-parents, il leur en veut à eux aussi d'avoir assisté au malheur de leur fille sans jamais lui venir en aide.

Il revint ensuite à Durmstrang pour devenir un enseignant très calé sur le sujet des créatures magiques.

Le sort de Voldemort à amplifié sa rage qu'il peine parfois à contenir. Il a cette colère en lui qu'il ne parvient pas à évacuer. Daegan s'est fait une raison, jamais il ne retrouvera la paix sans commettre l'ultime crime.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
 
Daegan Livingston ➶ La vengeance détruit celui qui la couve en son coeur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» celui qui as la plus grosse . . .
» Stallone détruit YOUTUBE...
» [Lovecraft, H.P] Celui qui chuchotait dans les ténèbres
» Shojo: Celui que j'aime [Clamp]
» [Ollivier, Mikael] Celui qui n'aimait pas lire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: Omag'osan Strana :: Daegan Livingston-
Sauter vers: