Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Intrigues    Mer 17 Déc - 11:27

Opération "sauvez la princesse" : Les élèves tentent de venir en secours à Ariel, ensevelie sous les débris



Jules marchait dans un couloir, elle revenait du parc où elle était sortie prendre l'air quelques instants histoire de s'aérer les esprits. Mais elle s'était hâtée de rentrer, étouffée par la chaleur. Quelle idée d'aller prendre l'air dehors en Afrique ? Mais c'était une habitude qu'avait la demoiselle en Angleterre, sortir faire un petit tour dans le parc, se dégourdir les jambes et ne plus penser à rien qu'à la verdure qui l'entoure. Là, c'était raté, alors elle avait écourté sa sortie et avait dans l'idée à présent de se rendre à la bibliothèque, replonger la tête dans les bouquins afin d'en apprendre toujours plus sur ce don qui lui était apparut.

❝ Mais, tu pourrais quand même aller lui parler non ? ❞

Jules leva les yeux au ciel. Elle jeta un coup d'oeil à son interlocuteur qui la suivait de près. Mais pour qui se prenait-il ? Jules n'était pas une entremetteuse tout de même ! Elle trouvait cela extrêmement tordu qu'il vienne lui demander ça, lui ! Certes, dans le genre étrange, Jules n'était pas mauvaise, mais jamais à ce point...
La bleu et bronze s'arrêta alors un court instant, juste le temps de planter ses yeux chocolats dans ces grands yeux verts qui la fixait d'un air implorant.

❝ Ecoute Orion, tu es mignon... Mais je vais pas aller demander à cette chatte ce qu'elle pense de toi, c'est beaucoup trop bizarre pour moi. ❞

Jules reprit alors sa route, n'attendant pas de réponse de son chat. Mais Orion n'en démordit pas, si Jules était têtue, lui, c'était pire ! Le chat de l'aiglonne rattrapa sa maîtresse. Revenu à sa hauteur, il continua son argumentaire.

❝ Tu sais, si tu fais ça pour moi ... je pourrais aller chercher des informations sur des garçons pour toi aussi... Même sur ce garçon qu'est plutôt mignon ... ❞

Jules se figea d'un coup, elle attrapa son félin et plaqua sa main sur sa bouche. Parfois, Jules oubliait que seule elle pouvait comprendre l'animal et que les élèves qui passaient par là trouvait ça vraiment bizarre qu'elle plaque sa main contre le museau de son chat. Un élève se demanda même si elle ne maltraitait pas l'animal à chercher à l'étouffer.
En sentant les regards des autres élèves qui passaient par là, Jules sentit bien qu'on la prenait une fois de plus pour une déglinguée. Elle fit un pas en arrière, s'éloignant ainsi de son chat.

❝ Depuis quand les chats ... ❞

Jules n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un bruit assourdissant se fit entendre venant des toilettes. Jules ne prit pas le temps de réfléchir et se hâta d'aller voir ce qui s'était passé.
En arrivant dans les toilettes en cours de restauration, elle constata les dégats. Bon, à dire vrai, rien ne lui parut trop anormal, beaucoup d'endroit étaient en piteux état, à moitié en ruine comme ces toilettes mais l'agitation qui dominait la présidente du club des bâtisseurs alerta la demoiselle. Ariel, disparue, tas de gravats, poussière qui vole encore, message reçut. Bien que ne faisant pas partie de ce club, la bleu et bronze n'allait pas passer son chemin comme si rien ne s'était passé, elle comptait bien leur prêter main forte !
Jules regarda son camarade des verts et argents lancé son sort. Elle retint son souffle, redoutant le pire, espérant le meilleur. Elle ne put retenir ce soupir de soulagement quand le sort confirma que Ariel était toujours parmi les vivants.
Jules s'avança d'un pas, se plaçant au centre de la pièce.

❝ Je veux vous aider. J'ai peut être pas des gros bras mais je peux me rendre utile pour vous aider à sauver Ariel. ❞

Jules ne demandait pas la permission d'aider, elle savait bien que toute aide serait plus que la bienvenue. Elle tenait plutôt à signaler qu'elle n'allait pas rester les bras ballant et qu'elle ferait de son mieux pour leur venir en aide. Le chat de la demoiselle comprit également la gravité de la situation, il oublia ses propres préoccupations sentimentales, ce n'était que partie remise pour convaincre sa sorcière après tout, et il commença a faire le tour de la pièce, passant au plus près des gravats, essayant d'utiliser son odorat pour reconnaître, entre ces odeurs de poussières, le parfum de la demoiselle disparue.

❝ Ariel ? Tu m'entend ? Reste calme ! On va te sortir de là, ne t'inquiète pas ! ❞

Jules avait parlé fort, dans l'espoir que sa camarade de maison l'entende. Bien sûr qu'elle ne s'attendait pas à une réponse, elle se dit simplement que, si c'était elle à la place d'Ariel, elle aimerait qu'on lui dise que quelqu'un fait quelque chose pour la sortir de la.
Jules se tourna alors vers les membres du club encore présents.

❝ Quelqu'un sait où elle se tenait avant de disparaître ? ❞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Intrigues    Mer 17 Déc - 11:29

Light it up like we're the stars of the human race : Feu de camp organisé en fin de journée




Jules marchait vite, tellement vite qu'elle courrait presque à travers le château a présent presque désert. La demoiselle se pressait, ayant peur d'arriver la dernière et que cela se remarque. Orion n'avait pas tenté de la suivre, toute l'agitation qu'il allait y avoir ne lui plaisait pas trop. C'est un chat après tout, et un chat ça aime sa tranquillité et son petit confort. Il avait donc laisser l'aiglonne y courir toute seule. Elle n'avait pas oublié la soirée, ce n'était pas la raison de son retard... Elle s'était juste pris dans la lecture d'un ouvrage dans lequel elle espérait trouver des réponses, lecture qui n'avait jusqu'alors pas porté ses fruits. Et, quand elle avait sortit le nez du livre, la salle commune des bleus et bronze était déserte. Ses camarades lui avait bien dit de venir, lui avait rappeler qu'à se rythme elle allait être en retard. A chacun elle avait lancé un vague oui, oui, signifiant qu'elle avait entendu mais pas forcément écouté.
L'ouvrage qu'elle avait emprunté à la bibliothèque avait complètement capté son attention et elle était à des lieux de la préoccupation de cette soirée festive qui s'annonçait à Poudlard. L'agitation de ses camarades ravis de pouvoir aller se détendre et faire la fête lui avait presque échappé tant elle était absorbée par sa lecture.

C'est quand l'horloge a sonné l'heure que Jules sentit quelque chose n'était pas normal. Tout était beaucoup trop calme tout autour d'elle et, à cette heure la, il y avait habituellement une forte agitation dans la salle commune. Jules avait donc enfin sortit la tête du livre et fut bien prise au dépourvu en voyant que la salle commune était vide... Où étaient-ils tous passés ? Jules regarda un instant autour d'elle puis jeta un coup d'oeil à l'horloge. C'est la que ce fit le déclic dans l'esprit de la demoiselle... Et merde... Jules se leva d'un coup, rangeant le livre dans sa besace, elle avait intérêt à marcher vite si elle voulait pas trop manquer la fête.

Avant de quitter le nid des aigles en toute hâte, Jules s'était rapidement changé, avait attrapé sa fidèle besace et c'est la que sa course folle dans l'école avait commencée.
Lorsque Jules franchit les portes de Poudlard, le soleil se couchait. Elle vit cette masse d'élève réunit et se hâta de les rejoindre. En arrivant près d'eux, Jules comprit qu'elle avait rater le discours... Bon tant pis, c'est pas ces quelques mots qui allaient changer sa vie après tout.
En se faufilant au milieu des élèves présents, elle adressa des sourires francs et amicaux à tous ceux qu'elle connaissait et qui croisait son regard mais ne s'arrêta auprès de personne. Après avoir traversé l'école a une telle vitesse, elle ne pensait qu'à une chose : boire un verre avant de frôler la déshydratation.

Après avoir avaler d'une traite un grand verre, Jules se tourna face aux autres. Elle plissa les yeux à la recherche d'un visage accueillant et familier vers qui se diriger... Mais les élèves se pressaient un peu trop autour du buffet, c'était une très mauvaise idée de rester ici si on ne voulait pas finir avec ses vêtements mouillés de verres renversés.
Jules attrapa un nouveau verre remplit, elle tendit la main pour prendre un petit quelque chose à grignoter et se frayait un chemin parmis ses camarades affamés qui ne semblaient pas avoir vu de nourriture depuis des jours. Jules s'approcha alors du feu. Elle profita de la chaleur des flammes quelques instants. C'était agréable, la soirée s'annonçait bien n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
 
Intrigues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Martin George RR - Les brigands / Intrigues à Port-Réal - Le Trône de Fer T6
» Top des meilleures intrigues/arcs
» Intrigues au pays du matin calme
» Le Trône de Fer, tome 6 : Intrigues à Port-Réal - George R.R Martin
» Gossips et intrigues à la Cour des Rois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: Pafrica :: Jules R. Gray-
Sauter vers: