Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dirty little secret {ft. Oksana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Dirty little secret {ft. Oksana   Ven 6 Mar - 11:32

Oksana ~ Albus

Don’t tell anyone☂ or you'll be just another regret.




Albus sortit de son profond sommeil avec difficulté. C’était l’air froid venant chatouillé son torse qui l’avait reveillé. Albus s’étira et bailla. Une mal de crâne se fit alors ressentir, le jeune homme ne put s’empêcher de porter sa main à son crâne et d’essayer vainement de faire partir cette douleur en se massant les tempes. Non, il n’y avait rien à faire… il n’avait plus qu’à se concocter une petite potion anti mal de crâne pour faire passer cela. Albus soupira longuement… mais pourquoi diable avait-il cette migraine ?! Il tenta alors de remettre ses souvenirs en place… La veille… y’avait eu une soirée non ? Une soirée particulièrement bien arrosée ! Albus sourit en se souvenant de toute la quantité d’alcool qu’il avait ingurgité. Puis, tout en repensant à cette soirée, il eut une image particulièrement déroutante… Il se voyait embrasser … Oksana ?? Wow ! Pourquoi il aurait embrassé Oksana ? Elle était sympa ok mais ils n’étaient pas plus proche que ça et puis il avait une copine le petit Bubus et il est pas du genre à embrasser tout le monde quand il est en couple... Et puis, sentant de nouveau un courant d’air gelé frôler son torse, Albus ouvrit enfin les yeux… Tiens, il n’était pas dans le dortoir des Serpentards, il était dans une salle éclairée par une unique fenêtre, mais c’était une salle qu’il ne connaissait pas… la salle sur demande sans doutes … et puis… il était... le jeune Potter baissa ses yeux pour vérifier…Oui, c’est bien cela, un simple drap blanc faisait qu’il n’était pas totalement nu… Ce n’était pourtant vraiment pas dans ses habitudes de dormir à poils… Albus se mit alors sur le côté et sursauta en constatant qu’il n’était pas seul dans ce lit. Une tête blonde ? Qui c’était ?? Albus se leva d’un coup, attrapa son caleçon qui était plus loin dans la pièce, l’enfila en vitesse et se tourna à nouveau vers le lit… Qui était cette tête blonde qui avait dormi avec lui alors qu’il était totalement nu ?
Albus fit le tour du lit et retint sa respiration… c’était Oksana… et elle était nue elle aussi. Le jeune Potter se laissa alors tomber sur la chaise la plus proche en poussant un profond soupir, dans cette précipitation, ce stress et cet alcool qui restait dans son sang, il en oublia de complètement se rhabiller et la situation le fit totalement oublié le froid qui le faisait frissonner… Les souvenirs lui revenait… oui, ils avaient couchés ensemble après cette soirée alcoolisé… En soi ça na rien de bien dramatique, enfin, il y a pire… mais le soucis était qu’Albus n’était pas tout à fait célibataire… Il sortait depuis quelques semaines avec une demoiselle. Bien que ses relations sentimentales lui passent totalement au dessus de la tête, le jeune Potter mettait un point d’honneur à rester fidèle car il savait bien qu’il ne supporterait pas lui d’être trompé de la sorte… Albus fronça les sourcils… pourquoi cela le rendait-il autant nerveux ? Bon ok, c’est pas cool de tromper sa copine mais y’a pire non ? Et puis l’évidence apparut à son esprit, un lien qui lui avait échappé jusqu’à présent lui sauta aux yeux… Oksana… c’était… l’ex de James, et la meilleure amie de James accessoirement. Encore, s’ils s’étaient juste embrassé ça n’aurait pas été bien grave… mais là ils avaient fait bien plus que ça et les sachets de préservatif usagés qui trainaient par terre parlaient d’eux même.
Albus resta assis sans rien dire, sans rien faire, attendant patiemment qu’Oksana se réveille afin d’avoir une discussion avec elle. Il ne fallait pas que ça se sache, il fallait que personne ne soit au courant de ce qui s’était passé entre eux… Et Albus avait aucune idée du type de comportement qu’avait Oksana, il la connaissait bien trop vaguement, tout deux étaient très secrets et ils n’avaient jamais éprouvé le besoin d’en apprendre plus sur l’autre… Ce qui faisait que maintenant, Albus n’avait aucune idée de quel pourrait être la réaction d’Oksana face à cette situation… peu être mettrait-elle tout Poudlard au courant et Albus voulait à tout prix éviter une telle situation… Et si elle en parlait à James ?? Jamais Albus ne supporterait cette situation, ce grand lion se servirait de cela pour l’emmerder, c’était certain. Albus soupira, son regard se perdit dans le vide avec un air soucieux. Maintenant, il n’avait plus qu’à attendre que la belle daigne à sortir à son tour de son sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Dirty little secret {ft. Oksana   Ven 6 Mar - 11:32

Merde. Oui, merde. C’était le premier mot qui m’était venu à l’esprit. Sans doute parce que mon cerveau n’était pas apte à formuler de phrase plus longue. Quelque chose comme sujet verbe complément, le genre de truc que j’avais appris à l’école moldue en Russie quand j’étais petite et… on s’en fiche. Fallait vraiment que j’apprenne à arrêter de penser dans tous les sens, parce que j’avais l’impression d’avoir la tête compressée, de haut en bas, de gauche à droite, en diagonale même si c’était possible. C’était comme si elle était complètement écrasée après une violente chute. Peut-être que c’était ça d’ailleurs. Ou peut-être pas. Pas de conclusions hâtives. Mais c’était trop dur de m’en empêcher, d’autant plus qu’une foule de questions se bousculait dans un chaos indescriptible à l’intérieur de mon cerveau. Où étais-je ? Quel jour étions-nous ? Qu’est-ce que j’avais encore pu faire pour être dans cet état ? Et why the hell ma tête me faisait-elle autant mal ? D’ailleurs y penser me donnait encore plus la migraine. C’était un cercle vicieux ce truc pas possible. J’avais l’impression que ma tête allait exploser, l’ingrate. Ou imploser, je ne sais pas vraiment. Peut-être même que j’aimerais bien qu’elle le fasse. Elle arrêterait de me faire souffrir après. Et je serais peut-être aussi un peu morte. Mais tant pis, un dommage collatéral on va dire. Ca allait vraiment plus là… PAUSE.

Voilà c’est mieux. Enfin non. Mais tant pis, il faudrait bien faire avec. J’avais juste besoin de me calmer, de respirer un bon coup… et d’ouvrir les yeux. Ouais, ce serait bien ça, ouvrir les yeux. Ca m’aiderait peut-être à répondre à un bon nombre de questions. A commencer par le lieu dans lequel je me trouvais. C’était flou d’abord. Et ça tournait. Dans tous les sens. J’avais l’impression que ma vue sur le plafond se retrouvait en dessous de moi, c’était assez bizarre… et terrifiant. La seule chose que j’étais apte à estimer, c’est qu’à en juger par l’éclairage, je n’étais pas vraiment dans mon dortoir. Surtout, ne pas paniquer. Ne. Pas. Paniquer. Ce n’était pas si inhabituel après tout. Lorsqu’on a un aussi gros problème avec l’autorité que moi, ça arrivait parfois… souvent. Mais je m’étais rarement retrouvée dans un tel état avec la tête aussi… à l’envers. C’était le mot juste ouais. Je refermai les yeux, les rouvris calmement, clignai plusieurs fois, dans l’espoir de recouvrer nettement la vue. Ca tournait toujours, mais il y avait du mieux. Ce dont j’aurais eu besoin, à l’instant présent, c’était d’une bonne potion contre la migraine. Mais je n’avais jamais été vraiment douée dans cette matière – en fait, j’étais même une calamité, mais je tenais ça de ma mère, l’hérédité tout ça. Non, je ne me cherchais absolument pas des excuses. Puis fallait dire que ce n’était pas bien utile tout ça. Je voulais jouer au Quidditch moi, et Miroslav était bien assez doué pour nous deux. Il réussissait particulièrement bien ce petit bijou contre la gueule de bois.

La gueule de bois… C’est à ce moment là que j’ai eu l’illumination. La gueule de bois, ça expliquait tout. Il y avait eu une soirée la veille, non ? Particulièrement bien arrosée à en juger mon état, j’avais du m’amuser. Ce qui n’était pas vraiment dans mes habitudes. Pas que j’étais coincée ou quoi, mais en fait si, un peu. Fallait que je pense à féliciter – encore une fois – l’hôte de la soirée. C’était qui d’ailleurs ? Mes souvenirs étaient complètement embrumés, dilués dans la quantité d’alcool qui était passée par là entre temps. C’était frustrant. J’essayais de remuer ma mémoire, mais ma migraine m’en dissuada bien vite. L’alcool ne pardonnait rien, physiquement du moins. Tout ce que je pus faire, fut de jeter un coup d’œil de chaque côté à la recherche de quelque chose qui aurait pu m’aider. C’est là que je l’ai vu. Et j’ai immédiatement refermé les yeux, retenant un cri de surprise de justesse. Mes sens semblaient immédiatement plus en alerte, et je remarquais alors, avec effroi, que j’étais complètement nue, dans un lit que je devais avoir partagé avec Albus Potter. Celui-ci était actuellement sur une chaise, mais il était très peu probable qu’il y ait passé la nuit. J’espérais simplement qu’il n’avait pas remarqué que je m’étais réveillée. A en juger par le silence ambiant, c’était le cas. J’avais besoin d’un instant pour avaler la nouvelle, pour essayer de remettre en ordre mes souvenirs de la soirée. La soirée de Danny, cela me revenait maintenant. Je me revoyais aussi embrasser Albus, sous l’effet de l’alcool sans doute. Toujours sa faute celui-là. Blame it on the alcohol.

Calme. Ce n’était pas comme si… pas comme si je venais de coucher avec le petit frère de mon meilleur ami ? Si, c’était exactement cela. J’aurais pas pu faire pire. Les souvenirs qui me faisaient défaut quelques minutes auparavant semblaient à présent me tomber dessus en cascade, m’assaillant de toutes parts. La majorité concernaient Albus et moi, avec plus ou moins de vêtement à mesure que le temps avançait. Super. Et combien de personnes avaient suivi le début de notre magnifique nuit en direct pendant la soirée ? Avec un peu de chance, eux aussi auraient du mal à s’en rappeler. Je ne pouvais qu’espérer. Je me sentais bien impuissante, démunie, et c’en était insupportable. Il fallait que je bouge, que je fasse quelque chose. L’idée de passer la journée au lit, la tête enfoncée sous la couverture à l’écart de tout problème était plus qu’alléchante, mais l’autre Serpentard n’allait sans doute pas être aussi patient que moi. Et je ne le connaissais pas suffisamment pour prédire sa réaction. C’était étrange d’ailleurs. Je connaissais James presque par cœur, mais Albus restait une énigme. Il me ressemblait pourtant bien plus que son aîné. Renfermé, peu bavard. Au final, ce n’était pas si étonnant que deux introvertis de notre sorte puissent traîner ensemble sans éprouver le besoin d’en apprendre plus sur l’autre. Quelques renseignements sur le jeune Potter m’auraient cependant été bien utiles, présentement. Et ma mémoire n’était pas en état de chercher quelque chose dans mes longues conversations avec son frère de chez Gryffondor. Il fallait donc que je prenne les choses en main.

J’ouvris les yeux pour de bon cette fois-ci, tentait de me redresser dans une position assise tout en maintenant le drap autour de moi. Cette pudeur était bien risible après ce que nous avions fait, mais n’en était pas moins nécessaire. Cette nuit là ne se reproduirait plus. Jamais. Je m’éclaircis la gorge autant pour signaler à Albus que je ne dormais plus que pour empêcher ma voix de se briser lorsque j’aurai besoin d’elle. Je me sentais dépassée par la situation et me sentais presque rougir. Damn it. J’essayais de fixer mon regard dans celui du Serpentard, afin d’éviter d’avoir à croiser les préservatifs usagés jonchant le sol ou son corps encore presque nu. Il avait au moins fait l’effort de remettre son caleçon, ce qui était un bon début. Mes lèvres restaient désespérément closes. Aucun mot ne semblait vouloir sortir de ma bouche. Mes pensées s’embrouillaient à nouveau, me rendant la tâche plus difficile qu’elle ne l’était déjà. Qu’est-ce que je pouvais bien lui dire après tout ? « - Bonjour, j’espère que tu as passé une bonne nuit ? » C’est cela, oui. Puis après tout c’était lui l’homme de la situation, il n’avait qu’à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Dirty little secret {ft. Oksana   Ven 6 Mar - 11:33

Qu’est-ce que cet ahuri de James pourrait bien lui faire subir en apprenant cela ? Pas grand-chose finalement… n’est-ce pas ? Bon, il le traiterait peu être de petit con, d’inconscient, de crétin, ou peut-être encore de coureur de jupon (pour rester poli). Il lui en voudrait peut-être d’avoir couché avec sa meilleure amie qui est, accessoirement aussi son ex… ou alors il s’en fouterait et apprendre cela ne changerait après tout peut-être pas grand-chose à sa petite vie tranquille, mais chiant comme il était il ne laisserait certainement pas son petit frère s’en tirer sans rien. Peu être le ferait-il chanter en le menaçant de tout raconter à sa copine. Ce qui était certain aux yeux du serpent, c’était bien que qi le rouge et or apprenait ce qui s’était passé entre lui et Oksana, ce serait sur lui et pas sur la demoiselle que la faute retomberait. Albus était même sûr et certain que son grand-frère ne s’en prendrait qu’à lui oubliant qu’il faut être deux pour coucher ensemble, mais ça ce n’est qu’un détail après tout. Oui, dans sa tête Albus s’imaginait plein de chose, exagérant souvent les réactions, il faut dire aussi que depuis son plus jeune âge, il était convaincu que son grand frère James Potter lui vouait une haine qu’il ne parvenait pas à apaiser ou même à atténuer avec l’âge.
Albus soupira, dans quel merdier s’était-il encore fourré ? Et puis la demoiselle sortit enfin de son sommeil. Le cœur d’Albus se mit à battre la chamade, le jeune serpent perdait tous ses moyens. Et si elle avait fait un pari avec James justement ?? Et s’ils avaient parié qu’elle réussirait à coucher avec lui s’il avait juste un peu d’alcool dans le sang ? Albus eut un frisson à cette pensée. Face à ce stress grandissant il portant instinctivement sa main à sa cuisse voulant fouiller dans ses poches… cependant, il avait oublié dans sa panique de remettre son jean. Albus se leva alors doucement, traversa la pièce. En chemin, il croisa les vêtements d’Oksana. Il les prit alors et les envoya à la demoiselle avant de se mettre dos à elle afin de pouvoir se rhabiller lui-même. Une fois dans une tenue plus descente et après s’être assuré qu’Oksana était elle-même rhabillé, le serpent retourna s’asseoir sur son fauteuil. Il gardait sur ses traits un air impassible et calme, ne laissant aucunement le tracas et le doute qui régnaient dans son esprit se lire sur son visage. Il porta alors à nouveau sa main à sa poche et sortit un vieux paquet de cigarettes tout déchiqueté. Il ouvrit ce paquet et sortit une longue cigarette roulé par ses soins. Albus prévoyait toujours des cas d’urgence et roulaient dès qu’il en avait l’occasion des cigarettes magiques qu’il se gardait pour quand il en aurait envie. Le cœur d’Albus se serra une nouvelle fois, James ne devait pas être au courant de cette petite habitude qu’il commençait à prendre mais tant pis, maintenant, il n’avait plus rien à perdre. Albus alluma alors l'extrémité de la cigarette magique et tira quelques bouffés sans dire un mot. Cherchant à s’assurer avant de prendre la parole que sa voix resterait calme et posée. Il prit enfin une légère inspiration avant de briser ce silence qui s’était installé. Albus ouvrit la bouche mais aucun son ne parvint à sortir… il porta alors à nouveau la cigarette à sa bouche pour se donner du courage…

« Inutile de revenir sur ce qui s’est passé cette nuit… Mais je pense qu’avant de passer à autre chose, on ferait mieux d’avoir une petite discussion… à propos de tout ça. »


Albus reprit une bouffé, resta une seconde de plus silencieux, prenant le temps de peser attentivement le moindre de ses mots. Il jeta ensuite un regard à cette étrange cigarette qui se consumait doucement entre ses doigts, il leva alors les yeux vers Oksana et lui proposa … Bah ouais, il est gentil Bubus, il partage. Puis, alors que son esprit s’embrumait peu à peu, il se dit qu’il valait mieux en finir avec cette histoire.

« Je ne dis pas ça méchamment mais honnêtement, pour moi, ce n’était pas voulut et je n’ai pas spécialement envie de remettre ça. »


Albus soupira. Il se frotta la tête avec une de ses mains et tira une nouvelle bouffé. Comment allait-il pouvoir se dépêtrer de cette situation embarrassante ? Si James était au courant de quoi que ce soit, le serpent était certain d’en pâtir pour un bon bout de temps… Et puis, Oksana était sa meilleure amie, pourquoi se priverait-elle de tout lui raconter ? Peut-être qu’elle aurait peur elle aussi de devenir la risée de James ? Le lion devait tellement souvent se moquer de son petit frère que s’il apprenait qu’elle avait couché avec lui suffirait à ce qu’elle devienne elle aussi la cible des moqueries de James… Ce type était tellement stupide qu’Albus s’attendait à tout venait de lui, à tout surtout au pire et au plus stupide. Il était, aux yeux d’Albus, un primate auquel on portait un intérêt beaucoup trop important comparé à sa valeur réelle… C’était comme admirer un chiot totalement dépourvut de la moindre étincelle d’intelligence dont la seule faculté était de pouvoir aboyer sur tout et sur rien, surtout sur rien… Tout cela pour dire qu’aux yeux d’Albus, James n’était qu’un vantard qui se rendait intéressant par tous les moyens possible. Albus tira encore quelques bouffés .

« Si tu pouvais aussi éviter d’aller parler de cela à James, ça m’arrangerait. Il se passera bien de savoir ce qui s’est passé pendant cette soirée. »


Si James entendait la moindre rumeur, s’en était fini de lui, jamais James ne le lâcherait. Si James apprenait, plus jamais il n’aurait la paix.. Plus JA-MAIS, et ça Albus ne le savait que trop bien. Comme pour oublié cette éventualité où James serait mis au courant, Albus tira encore quelques bouffés. Puis le jeune Potter se leva, il alla ouvrit la fenêtre et jeta le mégot dans le vide. Il profita un instant de cet air frais qui semblait lui apaiser l’esprit puis il revint s’installer sur son fauteuil en laissant la fenêtre grande ouverte afin d’aérer la pièce. Cet air frais lui faisait drôlement du bien, il se sentait déjà un peu mieux mais une grosse boule persistait dans son ventre. Le fait pour Oksana de lui dire qu’elle n’en parlerait pas à James ne l’engageait absolument à rien, elle pouvait tout à fait en parler à qui elle voulait même… et ce James avait la mauvaise habitude de laisser traîner ses oreilles partout et d’être aussi au courant de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dirty little secret {ft. Oksana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dirty little secret {ft. Oksana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sam Sanders - Holmes/Watson - Sherlock Holmes - Dirty little secret
» Dirty Little Secrets
» [Barjavel, René] Le grand secret
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» Un moment d'histoire (Le Secret de la Licorne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: The Future of Hogwarts :: Albus S. Potter-
Sauter vers: