Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ceci sont les dernières mémoires de Jayden et Albus, morts en s'entretuant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Ceci sont les dernières mémoires de Jayden et Albus, morts en s'entretuant.   Ven 6 Mar - 11:43

-J'admire vos capacités d'équilibriste sur chaise, monsieur Garry. Si cela pouvait vous servir à autre chose qu'à copier sur votre camarade, j'en serais d'autant plus ravi !

Et merde, grillé...
Le professeur de défense contre les forces du mal avait réussi à deviner mon désir d'approcher au plus près possible la table voisine à la mienne. La demoiselle assise à côté de moi n'ayant pas l'air de comprendre grand chose au cours, je m'étais tourné vers une source sûre : Albus Potter. Malheureusement, son pupitre étant assez éloigné, il m'avait fallu joué l'acrobate avec une chaise à moitié détruite par le poids des années ! Je vous dis pas la discrétion : une main accrochée sur le bord de ma table, mon cou étiré au possible et surtout ma physionomie étrangement penchée avait facilement mis la puce à l'oreille au prof. En même temps, si il n'avait pas l'idée de nous pondre des cours si compliqués, je ne serais pas là à me la jouer cirque du soleil !

Je me rétablissais dans ma position normale, sourire innocent aux lèvres. Moi ? Tricher ? Mais pas du tout allons, vous m'offusquez monsieur... Mon bourreau continua, un air sadique au visage, ce qui ne présageait rien de bon...

"Messieurs Garry et Potter... N'affichez pas cette tête de merlan frit, Potter, je sais bien que vous l'avez laissé faire ! Je disais, donc, qu'après le cours, vous irez présenter vos services à Hagrid : je suis sûr qu'il vous trouvera un travail à accomplir ! Allons, reprenons..."

Je restais médusé. De un, j'allais me coltiner je ne sais quelle bête bizarre parmi les inventions d'Hagrid, et de deux, j'entraînais un innocent qui aurait des raisons de me sauter dessus ! Et de surcroît, un Potter ! Franchement, j'ai touché le jackpot cette après-midi !

A force de me ronger les ongles, j'avais les doigts en sang en sortant du cours. Je pris soin de me précipiter avant tout le monde vers la sortie, afin de ne surtout pas croiser Albus avant d'avoir Hagrid qui puisse nous séparer si jamais ça tournait au vinaigre ! Je sentais néanmoins son regard noir derrière mon dos et je me mis à siffloter, mains dans les poches, comme si j'allais à la plage sauf que c'était surtout pour me rassurer !
Je me dirigeais vers la cabane à Hagrid quand un sifflement retentit à ma gauche. Le géant gesticulait dans tous les sens, nous appelant tous deux. A tous les coups, il avait dû être prévenu. Je m'approchais avec Albus et Hagrid nous dit avec un air faussement désolé :

"Vous tombez bien vous deux ! J'ai quelque chose d'urgent à faire : si vous pouviez garder le scroutt à pétards, ça serait sympa. Mais faites attention, c'est le seul qui reste, les autres se sont entretués pour pouvoir manger."

Charmant. Je mourrais d'envie de caresser cette bête hideuse de trois mètres, mi scorpion-géant, mi crabe allongé, avec des pattes en veux tu, en voilà, et la tête perdue quelque part sous la carapace ( est ce qu'il y a une tête d'ailleurs ? ). Mais la phrase suivante du malade mentale me fit frémir :

"Autre chose : vous vous devez d'être à l'intérieur de l'enclos, sinon ce serait trop facile pour lui de s'échapper. Vous en faites pas, il ne peut pas vous manger, juste vous brûler, donc évitez de vous placer derrière son... derrière."

Une sueur froide coula sur mon front. J'aurais du écrire mon testament ce matin en me levant et tout léguer à mon chat. Je déglutis et m'avançais dans l'enclos. Hagrid s'était déjà tiré vers son "quelque chose d'urgent" ( il avait toujours quelque chose d'urgent à faire quand il en avait besoin, bizarre hein ? ). Je me retournai vers Albus, un sourire figé aux lèvres :

"Fais pas cette tête-là, c'est super mignon ces petites bêtes. Et puis c'est safe, il suffit simplement de pas se mettre derrière son popotin. D'accord, j'avoue que je sais pas où il est, mais on va le trouver, t'en fais pas."

Super convainquant. J'aime quand tu rassures les troupes, Jayden...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Ceci sont les dernières mémoires de Jayden et Albus, morts en s'entretuant.   Ven 6 Mar - 11:44




Jayden Garry... Ce tocard de Jayden Garry... Il fallait qu'il fasse des siennes ! Il fallait qu'il le prenne lui pour cible ! Il fallait qu'il emmerde Albus alors que la seule chose que ce dernier voulait était en finir avec cette journée merdique et passer du bon temps avec ses potes... Mais non, Monsieur Garry avait eu l'intelligence, l'esprit de ne pas réviser ses foutues leçons de Défenses contre les forces du mal et avait trouvé comme seul remède à son manque de capacités intellectuelles tricher sur Albus Potter. Le jeune Potter n'appréciait déjà pas en temps normal Jayden, le trouvant trop stupide, trop immature... trop crétin, mais là, la haine qu'il éprouvait au sujet du jeune homme n'était plus mesurable.
Voila que par la faute de l'intelligence de ce garçon Potter se retrouvait coincé pour le reste de sa journée dans un enclos avec pour compagnie cet ahuris de Jayden et un charmant Scrout à Pétard qui n'avait pas bien l'air commode.
Jayden essaya alors de faire de l'humour, de détendre l'atmosphère mais il était impossible d'apaiser la colère d'Albus pour le moment. Le jeune homme s'adossa à la barrière, croisant les bras, gardant tout de même sa baguette à la main, on n'est jamais trop prudent, et regarda son camarade d'un air noir. Si un regard pouvait tuer, Jayden serait un cadavre ambulant depuis longtemps. Puis il s'adressa au serpentard d'un ton moqueur, le prenant dans sa propre blague.

    « Si tu aimes tant ces 'petites bêtes' je vais te laisser chercher son arrière train tous seul et te regarder faire... Si tu as besoin d'un sort pour te défendre, tu n'aura qu'à me demander vu que ce n'est pas en défense contre les forces du mal que tu dois briller compte tenu du numéro d'équilibriste que tu te risques à faire pour apercevoir quelques résultats. »


Albus toisa le jeune homme d'un air supérieur. Jayden était vraiment un abruti fini aux yeux du vert et argent et si ce foutu Scrout à Pétard pouvait lui faire le plaisir de carboniser son camarade à sa place, Albus n'en serait que plus ravis. Il se serait ainsi débarassé d'un tocard sans même avoir fait quoi que ce soit et ne se serait donc à aucun moment salit les mains. Il aurait juste eut à admirer le spectable... dommage qu'il n'ai pas de pop corn...
Albus soupira, il était malheureusement pas assez méchant pour laisser son camarade crever dans d’atroces brûlures... bien sûr qu'il interviendrait avant en abrégeant ses souffrances. Il dirait à tous le monde que Jayden l'avait supplié de mettre fin à ses jours afin de ne pas avoir à souffrir d'avantage. Albus n'aurait alors qu'à dire qu'il avait fait tous ce qu'il pouvait pour sauver Jayden mais qu'il voyait bien que la seule issue possible pour soulager le serpent était d'en finir. Rooh, ça ferait un peu de paperasse supplémentaire à Poudlard,c'est pas un drame... cela choquerait le monde sorcier mais après quelques temps on ne lui en tiendrait plus rigueur en se disant qu'il est le fils de "celui qui a survécut" et qu'il n'a alors agit que dans l'intérêt de tous, ou plutôt dans l'intérêt de Jayden. Appartenant à la même maison, jamais on ne le soupçonnerait d'avoir voulut causer la mort du garçon, surtout lorsque le professeur de défenses contre les forces du mal expliquerait que s'ils étaient seul avec ce scrout à pétard c'était parce qu'il les avais punis tout les deux, Albus serait lavé de tous soupçon lorsque le professeur dirait qu'il avait collé Jayden parce qu'il copiait sur Albus et Albus parce qu'il aidait son camarade de maison. Albus ne démentirait pas cette version sachant que grâce à cela on allait penser qu'ils s'entendaient bien tous les deux...
Albus eut un léger sourire. Il ne voyait presque aucune faille à ce crime presque parfait. Si seulement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Ceci sont les dernières mémoires de Jayden et Albus, morts en s'entretuant.   Ven 6 Mar - 11:44

« Si tu aimes tant ces 'petites bêtes' je vais te laisser chercher son arrière train tous seul et te regarder faire...

Que de bonté venant d'un serpentard ! Un peu plus et je me serais jeté au coup d'Albus, le remerciant mille fois de me léguer ce truc énorme entre les mains. C'est vrai que, quand on voit l'aspect physique de cette chose, on n'a qu'une envie, c'est de le prendre dans ses bras et de se mettre à le dorloter... pour les suicidaires qui adorent être écrasé par un poids d'au moins cinq cents kilos. L'affaire où j'avais embarqué Albus m'obligeait à fermer ma bouche devant ses sarcasmes ( déjà, je le trouve sympa de ne pas m'avoir tué ) :

Si tu as besoin d'un sort pour te défendre, tu n'aura qu'à me demander vu que ce n'est pas en défense contre les forces du mal que tu dois briller compte tenu du numéro d'équilibriste que tu te risques à faire pour apercevoir quelques résultats. »

C'est décidé, si je sors vivant d'ici, je m'engage en tant qu'acrobate dans un cirque ! Et même en tant que clown pour les heures supplémentaires ! Mais c'était déjà sympathique de la part d'Albus de me proposer son aide en matière de sort ! Parce que moi... Je lui répondis cependant, feignant de ne pas apercevoir son air hargneux :

"C'est super sympa ça ! Mais je pense que je ressemblerais déjà à une saucisse grillée avant que tu aies eu le temps de lever le petit doigt... Si Hagrid dit vrai, ce monstre n'est pas la meilleure chose qu'il nous soit donné de garder ! Donc, même si je sais que ma perte ne dérangerait pas grand monde, je tiens quand même à la vie ! Si tu n'y vois pas d'inconvénient, je me tire de cet enclos illico presto ! Qui me déteste, me suive !"

En effet, je n'étais pas sûre qu'Albus ressentait pour moi un profond amour. On peut comprendre : je lui avais gâché sa journée, ruiné la célébrité de son nom ( un Garry avec un Potter ? Pouah ! ) et, pour couronner le tour, lui offrait un séjours gratuit dans les douceurs de l'enclos au scroutt. Mais tout cela réuni n'était rien comparé à ce qui l'attendait !

Je longeais la clôture électrique à la recherche d'une ouverture quelconque. Mais j'avais beau cherché, le pré me paraissait complètement fermé. Voici d'ailleurs comment celui-ci était conçu : un fil blanc, parcouru par un courant électrique, était relié à plusieurs poteaux en bois. Ce fil arrivait au niveau de la poitrine du scroutt, il était donc impossible pour ce dernier de sauter ( il était trop lourd ) ou même de passer par en dessous ( il se serait pris le jus ). Mais je remédiais facilement à cet obstacle : Hagrid avait oublié de remettre le courant en partant. Je passais donc tranquillement sur le fil, sans me cramer. Me retournant, je lançai à Albus :

"Bon, c'était pas trop difficile ! Vous venez, très cher ?"

En guise de réponse, j'eus le droit à un regard affolé. J'eus à peine le temps de lancer un coup d'oeil au scroutt que celui-ci me fonçait dessus, passait sous le fil en arrachant la clôture et filait à la vitesse de l'éclair. Ce fut à peine si j'eus le temps de me jeter sur le côté et de crier :

"Au pied, sale cabot !"

A tous les coups, cette affreuse limace géante avait pris exemple sur moi. C'était la première fois que quelqu'un suivait mes conseils, et je fus profondément choqué que ça soit pour cette cause-là. Je traînais dans la boue, ne voulant plus me relever. Trop de choses affreuses étaient arrivées aujourd'hui, je voulais dormir et seulement me réveiller demain. Mais une ombre se plaça devant moi. On va pas jouer au jeu des devinettes, c'était Albus. Un nuage passa sur mon front. JE SUIS TROP JEUNE POUR MOURRIIIR !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Ceci sont les dernières mémoires de Jayden et Albus, morts en s'entretuant.   Ven 6 Mar - 11:44




Qu'est-ce que faisait encore cet imbécile? Voila qu'il essayait de sortir de l'enclos, il ne pouvait pas arrêter de faire des conneries au moins cinq petites minutes dans sa journée? Il fallait vraiment qu'il n'en fasse qu'à sa tête... Albus n'aurait rien dit si cela ne l'impliquait pas lui aussi. Que son camarade ait des soucis a cause de sa débilité profonde ne concernait absolument pas le jeune Potter, mais dans le cas actuel, Albus se retrouvait coincé avec Jayden par la faute d'une connerie de Jayden... Albus soupira, totalement blasé par le comportement de Jayden, il était impossible de sortir du... Quoi? mais qu'est-ce qu'il fait ce crétin? Il peut sortir! Ca sent les ennuis à pleins nez ! Mais, Albus n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit que le Scrout à Pétard fonça droit sur Jayden... ainsi c'était là l'avant de l'animal... Albus crut qu'une once d'intelligence allait peut-être faire son apparition dans le cerveau de son camarade ... mais non, c'était définitivement un crétin fini. Le garçon se mit de côté, laissant le champ libre au Scrout qui fonça droit vers la forêt interdite. C'est bon, Albus était furieux. Il courrut vers Jayden qui était entrain de se traîner comme une lamentable larve dans la boue. Une moue de dégout traversa le visage d'Albus mais celui-ci fini par prendre sur lui et tendit la main a Jayden.

    « Reste pas planté là! On doit le rattraper maintenant pour le remettre dans ce foutu enclos ! Merci beaucoup pour ton intervention lumineuse en tout cas... »


Albus foudroya le jeune homme du visage puis ils accélèrent le pas pour rejoindre la forêt interdite. Evidemment, le scrout ne laissait pas de traces derrières lui, leur recherche allait donc être plus difficile... Si Albus avait emmené son camarade avec lui c'était bien pour avoir un appât, certainement pas pour le plaisir de sa compagnie. Albus ne croyait plus en les capacités de réflexion de Jayden mais il savait qu'en cas de besoin il pourrait toujours vers en sorte que ce soit Jayden qui se fasse bouffer par un gros animal magique mort de faim qui traînait par là... Albus soupira, excédé. Ce mec était une plaie, une vraie plaie.

    « Pourquoi t'as fait ça, sérieusement? Tu croyais vraiment que tu pourrais partir sans soucis ! Si t'avais rien fait on en serait pas là ! C'est trop compliqué d'écouter les ordres des fois? D'apprendre une putain de leçon? »


Albus s'énervait, de un ils ne trouvaient aucune trace de la créature et de deux la situation l'exaspérait. Il n'avait rien demandé lui, c'était l'autre idiot qui avait fait toute les bêtises et il était à chaque fois contraint lui aussi d'en payer le prix.

    « Tu peux pas assumer des fois?! T'as pas appris, bon bah tu te plantes et t’entraîne que toi dans ta chute! T'es collé parce que t'a voulut triché, alors tu fais ta colle en te la fermant et tout ce passe mieux ! Parce que même si tu avais put partir sans soucis, Hagrid aurait bien vu que tu étais partis, mais là ça n'aurait été que ton problème, mais à cause de ta connerie on se retrouve tout les deux dans cette foutue forêt a chercher une bête encore plus crétine que toi ! Si on sort vivant de la forêt, crois moi je te ferais la peau. »


Albus jeta un regard noir à son camarade, sa colère grondait en lui et ne demandait qu'à sortir pleinement pour aller massacrer Jayden... Il fallait se retenir, garder l'appât vivant au cas où...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Ceci sont les dernières mémoires de Jayden et Albus, morts en s'entretuant.   Ven 6 Mar - 11:44

Je fus presque étonné de me retrouver encore vivant au moment où j'ouvris les yeux. Une main s'offrit même à moi, c'est vous dire ! Je me relevai, dégoulinant de boue de la tête aux pieds. Je m'ébrouai tel un chien, envoyant deux ou trois gouttes sur Albus au passage, question de m'enfoncer encore plus. Celui-ci prit la parole avec un air furibond. Je me contentai d'afficher un sourire niais, du style "mais j'ai rien fait moi, tout ceci est issu de votre imagination délirante, rien de plus !". Sauf que, malheureusement, le cauchemar se trouvait être la pure vérité.

« Reste pas planté là! On doit le rattraper maintenant pour le remettre dans ce foutu enclos ! Merci beaucoup pour ton intervention lumineuse en tout cas... »

Oh, pas de quoi, simple spécialité maison, voilà tout !
Nous nous mîmes en route vers le sous-bois, à la recherche de l'objet de tous mes malheurs. Aussi gros et bourru que soit cette chose, elle ne laissait aucune trace. Franchement, cette journée n'était pas la bonne : tout ce qui arrivait ne faisait que m'enfoncer un peu plus. Dans dix ans, j'en rierais certainement mais là, pour le coup, c'était franchement pas drôle. D'une salle de classe, je me retrouvai dans la forêt interdite, à la recherche d'un truc avec mille pattes, et pour accompagnateur : un jeune homme qui ne désirait qu'une chose, m'étriper ! C'est pas alléchant tout ça ?

« Pourquoi t'as fait ça, sérieusement? Tu croyais vraiment que tu pourrais partir sans soucis ! Si t'avais rien fait on en serait pas là ! C'est trop compliqué d'écouter les ordres des fois? D'apprendre une putain de leçon? »

Je gardais mon self-control. Si, en plus, on se mettait à s'engueuler en plein milieu de la forêt interdite, de un, la recherche n'avancerait pas et, de deux, on se ferait rapidement repérés. Et, pour l'instant, n'ayant pas encore tout à fait touché le fond, je ne désirais pas que des créatures immondes viennent mettre fin à mes jours. Mais Albus, en proie à sa colère, continuait à se défouler sur moi :

« Tu peux pas assumer des fois?! T'as pas appris, bon bah tu te plantes et t’entraîne que toi dans ta chute! T'es collé parce que t'a voulut triché, alors tu fais ta colle en te la fermant et tout ce passe mieux ! Parce que même si tu avais put partir sans soucis, Hagrid aurait bien vu que tu étais partis, mais là ça n'aurait été que ton problème, mais à cause de ta connerie on se retrouve tout les deux dans cette foutue forêt a chercher une bête encore plus crétine que toi ! Si on sort vivant de la forêt, crois moi je te ferais la peau. »

Il débitait tout un flot de paroles à dix mille à l'heure, si bien que je fus très rapidement soûlé. J'osais enfin ouvrir la bouche, par instinct de survie :

"Ecoute, je reconnais que j'ai enchaîné boulettes sur boulettes. J'ai pas vraiment assuré sur ce coup-là, surtout en t'embarquant avec moi dans ma connerie. Ça va, t'es content ? Figure-toi que, moi non plus, ça me fait pas plaisir de t'avoir à mes côtés. Si j'avais pu choisir, j'aurais pris une jolie blonde. Plus sérieusement, j'aurais préféré assumer seul tout ce qui nous arrive, sans avoir sur la conscience un mec qui te répète en boucle que "tout ça c'est de ta faute, tu me le paierais" etc... On est dans la forêt interdite, pas à "Beautiful and lovely land" : donc ça sera plutôt des monstres avides de sang qui nous tomberont dessus plutôt que de charmantes sucettes sucrées ! Donc, je t'en prie, met le haut parleur sur "OFF", ça augmentera de 50% nos chances de survie."

Je me retournai, pour essayer de mémoriser le paysage afin de, au moins, retrouver la sortie ! Sauf qu'il y avait un léger problème : une rangée d'arbres se dressait devant moi, à la place de la bouche de lumière par laquelle nous étions entrés. La sortie était, pour ainsi dire, bloquée. Je me remémorai mes dernières paroles et fis un effort sur moi-même pour ne pas crier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ceci sont les dernières mémoires de Jayden et Albus, morts en s'entretuant.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ceci sont les dernières mémoires de Jayden et Albus, morts en s'entretuant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelles sont les dernières Nouvelles ?
» Quelles sont les dernières nouvelles
» A quoi servira le nouveau chef d´etat-major des FARDC?
» Les secrets de la mort : les fantômes du Titanic
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: The Future of Hogwarts :: Albus S. Potter-
Sauter vers: