Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Just break the silence 'cause I'm drifting away {Rose W.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Just break the silence 'cause I'm drifting away {Rose W.}   Ven 6 Mar - 11:47

Rose ~ Albus

Just break the silence ☂ 'cause I'm drifting away .






Albus lacha un profond soupir. Il était perché dans les airs, sur son balais au dessus du terrain de Quidditch. Il observait ses camarades de maison s'entraîner à faire un match entre eux alors que lui était perché dans les airs à devoir chercher ce foutu vif d'or. Qu'est-ce que ça emmerdait le jeune Potter de faire ça, mais il n'avait pas le choix, c'était le tribu a payer en échange du silence d'Oksana sur la nuit qu'ils avaient partagés.

Au mois de septembre, ils avaient couchés ensemble après une nuit arrosé et, au réveil, Oksana et Albus avaient conclut un marché, Oksana ne répétait rien à James, son meilleur ami grand-frère d'Albus et en échange le serpent venait occuper le poste d'Attrapeur. Al' était bon en quidditch, mais ça le saoulait d'être là, il n'aimait pas ça.

Et puis, il vit quelque chose briller vers les gradins, alors autant mettre fin à ce jeu sur-ennuyeux. Albus fonça à toute vitesse vers les gradins. Il coursa le vif d'or et réussit à l'attraper alors qu'il survolait les gradins des Gryffondors. Un léger sourire effleura les lèvres du jeune homme qui tenait le vif d'or au creux de sa main.
Il allait retourner vers ses camarades quand son regard s'arrêta sur une rouquine qui était assise sur un banc. Albus se mordit sa lèvre, qu'est-ce que sa cousine faisait ici toute seule? Et puis il eut un léger pincement au coeur. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas adressé la parole à Rose, qu'il s'était éloigné d'elle sans le vouloir... peut-être devait-il aller lui parler, peut-être étais-ce le moment de retourner vers elle...
Mais que pouvait-il bien aller lui dire? Il n'avait plus envie de parler de ses problèmes, cela faisait longtemps qu'il gardait tout pour lui et ne se confiait à personne.
Albus inspira, il savait aussi que la franchise de sa cousine serait au rendez-vous. Si elle lui en voulait de ne pas être allé la voir plus tôt, elle n'allait pas y aller par trente-six chemins pour le lui dire, ce n'était vraiment pas son genre. Il avait un risque de s'en prendre plein la gueule s'il allait parler à la rouquine... et puis, Rose était on ne peut plus proche de Lily... et cela faisait des siècles aussi qu'Albus n'avait pas pris de nouvelle de sa petite soeur.
Le jeune homme s'était considérablement refermé sur lui même et n'avait pas adressé la moindre parole à n'importe lequel de ses cousins, cousines, frère ou soeur depuis des mois. Il s'était détaché d'eux depuis les vacances de Noël, depuis qu'il avait fugué de chez lui après avoir gueulé comme pas possible sur son père et avoir fait pleurer sa mère... Depuis cet épisode, il n'avait pas adressé la moindre parole à un membre de sa famille excepté à sa mère.

Il n'avait pas envie de connaître l'avis de sa famille sur ce qu'il avait fait, cela ne l'intéressait pas. Subir des regards désobligeant, savoir que sa famille le prenait pour un merdeux sans coeur ne l'intéressait pas. Il était convaincu que tous le jugeait et ne comprenait pas son comportement qu'on le jugeait responsable de la situation pourrie qui s'était installée, que s'était sa faute si sa mère était malheureuse et qu'elle vivait plus avec son père. Il était sûr que c'est ce qu'on pensait de lui car, qui en voudrait au célèbre, bon, généreux et merveilleux Harry Potter? Qu'est-ce qu'ils en savaient les autres de ce qui se passait sous leur toit? Bien sûr que pendant les fêtes, ils avaient agis comme si tout allait bien, sa famille, ses cousins, ses cousines ne pouvait pas deviner qu'Harry était un père et un mari absent qui délaissait sa famille, alors il était certain que quand Albus avait pété un cable, personne ne l'avait compris, tous l'avait prit pour un stupide gamin pourri gâté. Soit, il s'en moquait, Albus s'était lui-même convaincu qu'il n'avait pas besoin d'eux pour continuer sa vie et avait cessé de leur accorder la moindre importance.
Il passait maintenant sa vie avec Daniel et Luaine, à se shooter à en perdre la raison, il trainait avec Smilin et découvrait les mystères de la magie noire avec elle, il passait aussi beaucoup de temps seul, perdu dans ses pensées. Son cercle d'ami s'était incontestablement restreint depuis Noël.

Cependant, en observant Rose, le vert et argent se souvint de tous ce que la demoiselle avait bien put faire pour lui, alors il lui devait bien ça. Venir la voir au moins une dernière fois, et pour la suite, advienne que pourra. Albus descendit alors et se posa sur les gradin. Il mit pied à terre et posa son balais avant de s'avancer vers Rose.

« Rose... tu va bien? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Just break the silence 'cause I'm drifting away {Rose W.}   Ven 6 Mar - 11:48





Just break the silence 'cause I'm drifting away.


/!\ Attention/!\ :
 

Rose Weasley allait mal. Même plus que mal. Affreusement mal.
Cela faisait des jours et des jours qu'elle restait enfermée dans son dortoir. Seule. Et ça, la moitié des élèves de Poudlard l'avaient remarqué, mais n'osais faire de remarques à ce sujet. Sauf les plus stupides. Et oui, ce n'était un secret pour personne, Rose et Azalée c'était finit. Cette dernière ne supportait plus la polygamie reconnue de Rose et donc le fait que même si elle était en couple tout le monde lui tournait autour sans qu'elle ne repousse personne, même si elle n'aurait rien fait non plus, c'était certain. Alors la Serdaigle avait mis fin à leur relation. Bien qu'il était clair qu'elle ressentait toujours les même sentiments pour la Gryffondor qu'au début. Mais s'en était vraiment trop. Cependant, Rose, elle, s'était rendu compte qu'elle était belle et bien folle amoureuse de la jolie Edelweiss. Et c'était bien ça le problème.

La rouge & or était reconnue dans Poudlard pour sa bisexualité, sa polygamie et son libertinage, trois choses qu'elle assumait parfaitement, ainsi que pour son excentricité et sa presque hyperactivité. Mais également pour ses ships incessants et ses coups d'un soir. Bien qu'il faille préciser que c'était elle qui choisissait et qu'il était très peu probable voir impossible de l'avoir dans son lit quand elle ne vous avait pas au préalable sollicité par quelques manières que ce soit -très reconnaissable, soit dit en passant. Mais depuis sa rupture avec la belle bleu & bronze, plus rien, le néant.
Elle ne faisait plus parler d'elle. On ne la voyait plus. Même pas aux repas. Elle se rendait aux cuisines auprès de ses amis les elfes de maisons après que la Grande Salle ce soit vidée, pour picorer deux ou trois trucs, histoire de se nourrir un peu. On ne la voyait plus dehors. Bref, c'était devenue un fantôme qui fuyait tout contact avec le monde extérieur. Elle évitait tout le monde. Même Nikolaï n'arrivait pas à la coincer. De plus, elle disparaissait à la seconde même ou il arrivait à la croiser. De toute manière, à force, il ne faisait plus que l'observer de loin, espérant toujours l'avoir par surprise.

Oh bien sûr, elle sortait de temps en temps. Quand elle regardait par la fenêtre du dortoir des cinquièmes années pour jeter un œil dehors et qu'elle voyait le parc et le lac dessert, elle risquait son nez dehors, se faisant aussi discrète que possible sous la capuche de son sweat Gryffondor.

Aujourd'hui, en l'occurrence, elle avait décider de sortir dehors, le parc et le lac étant dépourvus d'activité.
Ses cheveux attaché en un chignon fait à la vas vite, ce qui d'habitude ne lui ressemble pas, la jolie rousse sortit du château. L'air frais lui caressa le visage. Elle poussa un soupire. Autour d'elle, il n'y avait ni Nightingale, ni Surprise. A son réveil, ils avaient décampé du dortoir, en ayant probablement marre de rester enfermer toute la journée. Elle était donc seule, au chaud dans son sweat-shirt by mamie Molly. Rouge, avec un lion doré brodé au dessus des doubles poches, et un « Gryffindor » au dessus d'un « Rouge&Or the King » également doré brodé dans le dos. La Weasley était très fière de sa maison, donc on ne peut plus fière de son sweat arborant ses couleurs. D'ailleurs, les élections des préfets aller bientôt se faire. C'était clair, elle serait élue sans aucun doutes. Comme toujours...

Bref. Cacher sous sa capuche rouge, ses écouteurs dans les oreilles avec Listen To Your Heart, mains dans ses doubles poches et tête baisser, elle avançait. Elle portait un jean serré clair, et ses converses rouges. Nul doutes que si elle avait eu un slim rouge...
Et merde. Le terrain de Quidditch. Plongée dans ses pensées, Rosie n'avait même pas fait gaffe où elle allait. Voilà que maintenant elle se retrouvait au milieu d'une nuée de Serpentards volants. Et de paires d'yeux qui la fixaient avec surprise et curiosité. Génial. La Weasley se renfrogna, enfonçant un peu plus ses mains dans ses poches, puis se hâta de rejoindre les escaliers menant aux gradins.

Pendant qu'elle longeait les bancs, cherchant un coin éloigné, un groupe de garçons se mis à la reluquer. Certains la sifflèrent. Mais ça ne lui fit ni chaud ni froid. Listen To Your Heart tournait en boucle dans son Ipod version sorcier, qui avait décider aujourd'hui de se tenir tranquille et de ne pas courir partout en coupant les chansons en pleins milieu ou en s'amusant à faire un mixte. Celle-ci était en l'occurrence une de ses préférées. Elle la chantais souvent. Tellement belle et... tellement déprimante.
Rose grimpa finalement sur un banc. Elle se colla contre la rampe des escaliers qui montait en haut, et ramena ses jambes contre sa poitrine, avant de sortir sa baguette de sa manche pour jouer avec entre ses doigts. Ses yeux plongés dans le vide, son expression était devenue mélancolique, nostalgique. Triste. Elle écoutait, concentrée sur on ne sais quoi, insensible aux regards des autres.

Mais au bout d'un moment, un coup de vent lui balaya le visage. Surprise, elle fronça légèrement les sourcils et tourna la tête. Non loin d'elle, Albus venait de se poser. Étrangement, aucune expression n’apparut sur le visage de la rouquine. Il s'avança vers elle, et lui adressa la parole. En lui demandant tout bonnement si elle allait bien. C'était une blague ?

« Alors Weasley, t'as perdu ta grande gueule ?! » railla un Serpentard avec un rire fourbe. Tous les autres serpents agglutinés autour de lui se mirent à rire aussi.

« Récurvite. » Rose accompagna son sortilège d'un mouvement sec du poignée, méprisant les vert & argent par son dédain, et un nuage blanc se mit à mousser dans bouche du Serpent qui avait parler. Il eu un haut le cœur, portant instinctivement ses mains à sa bouche en essayant de recracher le savon amère qu'il avait du mal à ne pas avaler. Profondément humilié, il ne se fit pas prié pour dégager de là, suivit de son groupe.

« Bande de bouffons. » siffla-t-elle entre ses dents serrées. Rose avait un sacré caractère, et ça Albus le savait pertinemment. Cette réaction typique de sa cousine lui aurait probablement arraché un sourire amusé et fier, mais le ton sur lequel elle s'adressa à lui aura vite fait de le faire disparaitre.

« Tiens tiens. Albus. Je pensais que tu avais oublier ces quatre mots depuis un bail. Que me vaut cette soudaine attention ? Ce n'est pas tous les jours que j'y es droit. Comment je vais ? Eh bien écoute, si tu ne pensais pas qu'à ta gueule et que tu étais venu me voir avant, tu le saurais. Maintenant retourne jouer dans la cabane hurlante avec tes potes et fou-moi la paix Potter. Dégage. » trancha-t-elle sèchement sans même daigner lui accorder un regard, le visage fermé. Elle était crue, voir méchante, c'était clair. Mais ce n'était vraiment pas la période.
Et comme si elle avait sentit le flux de colère qui émanait de la Weasley, les veines bleues qui parcourait sa baguette toute de noir laquée se mirent à briller d'un bleu étincelant, avant de retomber dans leur couleur pâle. Cette baguette avait toujours eu l'air d'être vivante. Et étrangement connecté à sa détentrice aux cheveux de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Just break the silence 'cause I'm drifting away {Rose W.}   Ven 6 Mar - 11:48



Albus assista à l'échange entre Rose et quelques uns de ses camarades de Serpentard sans faire la moindre remarque. Mais qu'est-ce que ces Serpents foutaient là à venir embêter la rouge et or? C'était d'une inutilité et d'une stupidité qu'Albus ne saurait supporter. Il trouvait ça puéril et gamin mais n'avait aucune envie de s'en mêler sa cousine avait une bien assez grande gueule pour leur répondre toute seule sans qu'Albus n'ait à intervenir dans cet échange bien stupide.. Une fois ce petit groupe de perturbateur partit, Albus se tourna vers la rouge et or, attendant sa réponse.
Albus observa sa cousine avec lassitude... ouais, la rouquine était énervée et ne s'en cachait pas. Mais voila que ses paroles blessèrent Albus... quoi? il ne pensait qu'à sa gueule?! Et elle lui conseillait de retourner jouer dans sa cabane hurlante? Albus se crispa, serrant ses poings. Son regard se durçit, sa mâchoire se serra. Qu'est-ce que ça lui apportait d'énerver Albus? Elle avait sans doutes besoin de se laisser un peu aller, mais ce n'étais pas avec Albus qui fallait faire ça. Le jeune homme foudroya sa cousine du regard.

« Descend de tes grands airs Rose, tu n'as pas essayé de me voir non plus, il semblerait donc que les torts soient partagés. »

Albus se mit en face de sa cousine, ne la quittant pas du regard, affrontant le comportement de la demoiselle. Il n'allait pas la laisser lui marcher sur les pieds.
Albus avait toujours été un jeune homme calme et posé, se laissant marcher sur les pieds. Lorsque quelque chose lui déplaisait il le gardait souvent pour lui, ravalant sa colère, ne voulant blesser personne, mais, depuis Janvier, les choses avaient changés. Albus explosait et n'avait plus envie de garder sa colère pour lui juste pour le bonheur des autres. Il était par conséquent hors de question qu'il subisse les remarques acerbes de sa cousine sans rechigner. Il n'était plus ce petit Albus qui subissait juste pour ne pas fâcher les gens, maintenant il voulait faire entendre sa voix, qu'on cesse de le minimiser.

« Ne juge pas ce que tu ne connais pas Rose. Tes remarques quant à ce que je devrais aller faire avec mes amis ne sont pas les mieux placées quand on sait ce que toi tu fais avec eux. »

Une étincelle de colère brilla dans les yeux d'Albus. Le combat était lancé, et il était peu probable que l'un d'eux en sorte gagnant. C'était bas de l'attaquer la dessus, surtout qu'elle ne s'en cachait pas... Mais par moment, Albus trouvait bien que cette vie de débauche était surjouée pour une gamine de cinquième année. Et il avait apprit qu'elle s'était même fait Daniel, le meilleur ami d'Albus. Soit, ils faisaient ce qu'ils voulaient mais Albus avait par moment cette impression que Rose était une inconsciente qui prenait du bon temps avec tout le monde sans se rendre compte de ce quelle faisait... Elle allait ce faire mal a ce petit jeu là. Un jour elle allait s'accrocher a quelqu'un et en souffrir d'avoir ce comportement si libertin.

« Si tu veux aboyer sur quelqu'un et cracher ta colère, trouve toi une autre cible. Je vois que t'es en pleine forme alors, puisque je pense qu'à ma petite gueule, je vais pas m'attarder près de toi, j'ai peur que tu finisse par me l'abîmer cette petite gueule. »

Albus sentit doucement ce flot de colère se déverser dans ses veines. Il avait envie de s'énerver un bon coup, il allait bientôt explosé et ne se garderait plus de dire ce qu'il pense. Il allait bientôt perdre son calme habituel et laisser sa rage se déverser en lui. Il n'était qu'à peu de chose de l'éclatement et hésitait entre partir maintenant, ravaler sa colère et garder ça pour lui ou vider son sac une bonne fois pour toute, exploser quitte à causer des dommages collatéraux mais au moins être soulagé de ce poids qui lui pesait sur les épaules.
La respiration du vert et argent s'accèlera, non il ne pouvait garder ça pour lui, il ne pouvait tenter une énième fois d'enterrer cet énervement au fin fond de son âme, il fallait que ça explose avant que ça ne le dévore de l'intérieur. Il en avait trop sur le coeur et devait s'ouvrir une bonne fois pour toute. ça n'allait pas plaire à Rosie, tant pis. Elle allait elle aussi s'énerver, c'était plus qu'évident qu'elle ne le laisserait pas gueuler sans elle-même vider son sac. Tant, mieux, ils allaient se faire les cordes vocales comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Just break the silence 'cause I'm drifting away {Rose W.}   Ven 6 Mar - 11:48

Lassée. Rose était lassée. Son cousin semblait l'être tout autant qu'elle, d'ailleurs. Elle ne pensait qu'à Azalée, à cette instant, ignorant totalement la présence d'Albus qui la foudroyait du regard. Qu'il parte ou qu'il ne parte pas, elle s'en foutait.

Même lorsqu'il lui demanda de descendre de ses grands airs en lui reprochant de pas être venu le voir non plus et qu'il se planta devant elle, elle ne broncha pas. Ses yeux toujours dans le vague, refusant de regarder le jeune homme devant elle. Pas par crainte de ne pas assumer le ton cassant sur lequel elle lui avait demander de débarrasser le plancher, non, juste par indifférence. Et ça, c'était un énième détail qui permettrait à son cousin de comprendre à quel point elle était mal. Jamais elle ne réagissait comme ça.

Mais quand il fit une remarque sur ses penchants, les doigts qui caressais lentement la baguette se stoppèrent d'un coup. Ils se crispèrent autour du manche noir, et comme si elle avait ressentit la fureur, ou même comme si elle avait ressentie de la douleur, le bleu qui colorait les pseudos veines de la baguette se remit à étinceler de nouveau, alors que Rose regardait furieusement son cousin.

« Où tu as vu un quelconque jugement ? Je ne juge pas, j'ai autre chose à foutre, pas comme certains il semblerait. » siffla-t-elle en soutenant son regard froidement, toujours assise les jambes repliées et ses bras autour.

Oui, Rose avait des penchants assez spécial. Ils n'étaient pas au goût de tous le monde, mais ça, elle s'en fichait. Il était vrai que ça pouvait sembler exagéré pour une jeune cinquième année, mais bien qu'elle ne l'avouait pas, c'était belle et bien pour échapper à la ressemblance tellement flagrante qu'elle avait avec sa mère.
Depuis son entrée à Poudlard, elle n'était comparée qu'à elle. Chaque professeur, chaque personne qui avait connu Hermione ne pouvait jamais s'empêcher de la comparée avec sa fille. La même intelligence, la même détermination, le même caractère, la même façon d'être. Le même côté je sais tout, avec cette soif d'apprendre et la passion, voir l'addiction, des livres, ainsi que cette façon de souvent en cité un pour appuyer ses dire. Le même côté suffisant de temps en temps, le désir d'avoir raison et cette grande peur d'avoir tort. Rose partage également avec sa mère son vive attachement pour la défense des elfes de maison, et elle soutiens les même idées qu'elle.
Au début, c'était bien, c'était cool, Rosie en était fier, très fière même. Mais au fil du temps, c'est devenu de plus en plus présent dans sa vie. Trop présent. A chaque faute (aussi rares soit-elles), on remettait Hermione sur le tapis, disant qu'elle, elle n'aurait pas fait ça, ou que elle, blablabla. Et ça en devenait très, mais vraiment très, frustrant.
Alors la douce Rose, accablée par l'ombre de sa mère, avait inconsciemment décider de se forger une autre personnalité. Une deuxième facette. Soit sa polygamie, son libertinage, et son excentricité. Et elle y avait pris quelque peu goût, au final, mais bon. Même si, malgré tout une bonne partie d'elle restait comme sa mère, il ne faut pas l'oublier.
Alors, elle se fit rapidement une place à Poudlard. Parce que les gens comme ça, ils sont vites appréciés et reconnus. Tout le monde la connaissait, oui. Elle démarra ses ships et ses coup d'un soir incessants, ses multi relations, sortant parfois avec trois, voir quatre personnes à la fois. Sans réellement les aimer, bien sûr. Elle était devenue une deuxième Rose, l'opposée de la minie Hermie. Même si elle gardait toujours le même caractère de sa mère. Ses penchants reconnus cachait souvent cette partie aux gens qui ne la connaissaient pas vraiment. Certains disait d'elle qu'elle couchait avec n'importe qui, mais ces gens là, la nouvelle Rose leur crachait dessus, avec "sa grand gueule". Surtout que ce n'était pas vrai, car elle ne coucherait certainement pas avec quelqu'un qui l'accoste comme ça. Non, c'est elle qui va le chercher, elle ne réagit jamais aux invitations des autres. C'est toujours elle. Bref. Au fur et à mesure, elle y devint même insensible, à ces remarques, tant que ça ne venait pas des gens qu'elle aimait. Auquel cas elle réagissait très mal. Enfin, aurait réagit très mal, parce que jamais ils ne le lui avaient reprochés. Jusqu'à Albus.

Albus... C'était bien le seul qu'elle n'avait jamais imaginer lui dire ça. Mais pourtant, ne venait-il pas clairement de le faire ?
Autrefois, Merlin sait qu'ils étaient proches, souder comme les deux doigts de la main. Rien ne présageait une séparation aussi brutale et profonde que celle qui avait eu lieu lors de leur entrée à Poudlard. Au contraire. On aurait plutôt penser à un rapprochement encore plus fusionnel. Mais non, Rose s'était retrouvé avec un Albus qui changeait du tout au tout, sans qu'elle ne puisse rien faire. Ce n'était plus son Albus, celui qui la faisait sourire, qui lui faisait des câlins et des bisous, avec qui elle dormait quand elle se sentait seul ou qu'Hugo l'embêtait. Celui qu'elle voyait toujours se faire écraser par James, qu'elle envoyait chier du haut de ses trois pommes, la main furieusement accroché à celle de son cousin. Celui avec qui elle s'enfuyait du Terrier pour aller explorer les marais et se retrouver loin de tout, causant la pire panique parmi les adultes. Celui qui quand il rentrait se faisait gronder parce qu'il était un peu plus grand, et qu'elle défendait corps et âme en scandant que c'était son idée et qu'il devait pas le punir lui mais plutôt elle. Celui qui ne lui fermait pas la porte au nez ou ne la fuyait pas. Celui qui était son cousin, presque son frère. Oui, celui là avait disparu. Mais vraiment disparu.

Le Serpentard était en colère, Rose l'avait bien remarquer. Lui qui était d'habitude si calme et pacifique semblait perdre son sang froid de plus en plus. La Weasley elle, ayant un caractère beaucoup plus enflammée, bouillait litéralement de rage rapport à sa remarque sur sur qu'elle faisait avec Luaine et Danny. Quand il répéta ce qu'elle lui avait dit sur son égoïsme, Rose se leva, se mettant face à lui, son regard clair brillant de colère planté dans les yeux verts émeraudes du Potter. Oh, il avait peur qu'elle lui abîme sa petite gueule ? Ah ouais ?

« Tu as raison. » Et pour confirmer ses dire, la rousse enflammée lui assena un violent coup de poing au visage. Le même que sa mère avait, il y a bien des années, assener à Drago Malefoy. Surtout que Rose ayant vécu avec un frère et des cousins avait appris à se défendre et savait cogner aussi fort qu'eux. En venir aux mains n'était pas un problème pour elle.

Hors d'elle, la bouillante Gryffondor attrapa son cousin par le col de sa chemise et le plaqua durement contre.

« Raaaaaaaaah je te déteste Potter ! JE TE DÉTESTE ! A chaque fois que je te vois j'ai envie de te frapper ! Tu crois quoi ?! Que je ne sais pas ce que tu fais ?! Que je ne vois rien ?! Que j'ignore tes putains d'addictions espèce de petit merdeux ?! Ne viens pas me parler des miennes alors que les tiennes pourraient facilement te couter la vie ! C'est dangereux ! Tu comprends ça ?! C'est dangereux ! Et moi j'ai peur ! TU M'ENTENDS ! J'ai peur, je suis morte de trouille qu'un jour ça dérape ! Parce que y en a une des deux qui n'as pas complètement abandonner l'autre figure-toi ! Mais putain de merde tu vas où ! TU M’ÉNERVES ! Je ne peux plus te voir ! T'ES PIRE QUE TON PÈRE ! T'as renié ta famille ! T'es qu'un con Albus ! Qu'un sale petit fouteur de merde ! TU N'ES PAS DIGNE DE FAIRE PARTIE DES WEASLEY POTTER ! JE TE HAIS ! Et toi tu viens comme ça me parler ! Comme si de rien n'était ! MAIS TU TE RENDS COMPTE QUE CA FAIT DES ANNÉES QUE TU NE ME PARLE PAS, QUE JE N'EXISTE PLUS POUR TA PETITE PERSONNE ?! RAAAAAAAH JE TE DÉTESTE ! JE TE DÉ-TESTE ! » hurla-t-elle d'une traite, complètement hors d'elle, en le tapant durement contre la paroi. Jamais elle ne s'était énervée ainsi contre un membre de sa famille, jamais. Rose était très famille, c'était une des priorité pour elle. Mais là, toute sa colère, toute son amertume, toute sa tristesse, face à Azalée, face à ce qui lui arrivait, mais aussi face à lui, face à ce qu'il était devenu, à ce qu'il avait fait de leur lien si précieux éclatait violemment, elle explosait, elle se déchainait. Sa fureur lui donnait une force surhumaine, elle avait une boule énorme dans la gorge, elle ne pouvait pas se retenir. Ses mains tenant toujours fermement le col, elle ne lui laisse pas le temps de digérer ce qu'elle lui avait dit et décolla le Potter de la paroi. Elle se jeta par terre avec lui, le plaquant au sol. A cheval sur lui, elle se mit à lui donner des coup de poings sur le torse.

« Je te déteste ! JE TE DÉTESTE ! JE TE DÉTESTE JE TE DÉTESTE JE TE DÉTESTE ! TU M'ENTENDS ?! JE TE DÉTESTE ALBUS SEVERUS POTTER ! » répétait-t-elle en criant furieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Just break the silence 'cause I'm drifting away {Rose W.}   Ven 6 Mar - 11:50






Albus se fit violenté par Rose, il ne réagit pas de suite, trop surpris par ce que se produisait. Jamais elle ne s'était énervé à ce point contre lui. Ses paroles étaient comme des épées qui venaient entailler la carapace du serpent, qui venait détruire ses défenses, qui l'amenait à l'explosion.
Pourquoi en étaient-ils arrivés là?
Albus écouta les paroles de sa cousine avec le plus d'attention possible, ignorant le fait qu'elle le poussait contre la paroi... Ouais, il allait avoir des bleus c'était certain.
Rose lui dit alors qu'elle était au courant de ce qu'il prenait... comment pouvait-elle l'être? Il se faisait aussi discret que possible et seuls Danny et... oui... Danny. Si elle couchait avec lui, il avait dut lui en parler. Albus contracta la mâchoire, il en toucherait deux mots à son ami. Et puis, la rouquine lui confia qu'elle s'inquiétait pour lui, qu'il faisait de la merde et qu'elle n'y était pas indifférente. Le regard d'Albus s'assombrit un peu plus. Bien sûr qu'il avait conscience qu'il faisait de la merde, mais jamais il n'avait voulut qu'on s'inquiète pour son sort...
Et là, Rose prononça les mots qu'il ne fallait pas... Il était pire que son père... Non, on ne pouvait pas dire ça à Albus comme ça. Il était pire que son père... en quoi? C'était totalement infondé comme accusation... Et pourquoi avait-il renié sa famille? Non... il n'avait pas fait ça... enfin... il n'en avait pas eu conscience du moins... C'est vrai qu'il n'avait pas adressé la parole à qui que ce soit de sa famille excepté sa mère depuis bien longtemps... mais aucun d'entre eux n'était venu lui parler aussi ! S'ils s'intéressaient vraiment à lui, ils seraient venus d'eux même ! S'ils s'étaient inquiétés de savoir ce qui lui arrivait début janvier pour qu'il ne soit pas à Poudlard, ils lui auraient sautés dessus à son retour... mais pas un seul de ses cousins, cousines ni même son frère ou sa soeur n'était venu lui parler... Il n'était alors plus question d'être digne de faire parti de cette famille ou non, mais simplement d'y avoir sa place... Et Rose continua sur sa lancé en le balançant par terre et venant s'asseoir sur lui pour enfin lui marteler le torse de coups de poings.
Albus serra la machoire et attrapa les deux poignets de Rose, l'empêchant ainsi de le frapper. Le vert et argent avait un regard furieux...

« TU VA TE CALMER OUI ?! Je le sais très bien que tu me déteste ! JE L'AI COMPRIS ! Tu va te calmer tout de suite ! Ta suffisance j'en ais raz le cul ! T'es pire que ta mère ! Elle au moins elle sait s'expliquer avec les gens sans en venir aux mains ! Je te permet pas de parler de mon père ! Crois moi, TU LE CONNAIS PAS ! Mes addictions, qu'est-ce que ça peut te foutre?! Toi on peut rien te dire ! Tu acceptes pas d'avoir tord ! T'ES PIRE QUE TA MÈRE ! Dès que tu te sens déstabilisé, t'agresse les gens et tu montes sur tes grands chevaux ! JE M'EN CONTRE-FOUS QUE TU ME DÉTESTE ET QUE TU VEUILLE ME REFAIRE LE PORTRAIT ! Si tu savais comme ça m'atteint pas ! Ca me prouve juste que j'ai plus rien a faire avec toi... Cogne moi si c'est ce que tu veux, je te balancerais pas, c'est promis. Et ne viens plus me dire que tu te fais du soucis pour moi et mes addictions ! Chacun les siennes ! Moi je bousille ma santé, toi tu va te bousiller le coeur, chacun se détruit comme il le souhaite ! »

Le regard d'Albus devint alors plus froid et enragé qu'avant. Il se mordit furtivement sa lèvre inférieur sans quitter une seconde sa cousine du regard. Une discrète larme dut à sa colère perla au coin de son oeil.

« C'est plus une question d'être digne ou pas de votre famille, mais plutôt d'y avoir sa place ! Dès que y'en a un qui sort du troupeau ça marche plus... alors oui, je suis pas digne de faire partit de votre putain de famille, mais j'en ai aucune envie ! Si pour en être digne faut avancer dans le rang et fermer sa gueule, alors je suis pas des vôtres. »

Albus serra alors ses mains autour des poignets de Rose et la fit rouler sur le côté afin de se dégager de son emprise. Il se releva alors et s'épousseta rapidement sa cape de sorcier. Albus regarda sa cousine d'un oeil méprisant qui ne lui ressemblait guère. Jamais il lui avait parlé avec autant de dédain.

« Si je suis pire que mon père, dis moi en quoi, je meurt d'envie de le savoir. »

Albus sentit alors un liquide sur ses lèvres qui avait un léger gôut métallique. Instinctivement, Albus y porta sa main, il découvrit du sang... ce n'était rien, avec le coup de poing que lui avait porté sa cousine au visage, il s'était fendu la lèvre.

« Déteste moi si cela peut te faire du bien Rose, cela ne m'atteint pas. Je n'ai pas besoin de vous pour continuer. Je ne suis même pas désolé d'avoir foutu la merde dans votre petite famille parfaite ! Oui ça fait longtemps que j'étais pas venu te parler mais est-ce que toi tu es venue me voir? EST-CE QUE TOI TU T'ES BOUGE LE CUL UNE SEULE FOIS POUR ME VOIR ?! T'as beau dire, t'es pas mieux que moi Rose ! La seule différence c'est que je venais pas te faire un scandale à propos de ça ! Si ça t'as fait de la peine de pas me parler tu crois pas que t'aurais put bouger ton cul pour venir me parler et me le dire ça plutôt que ruminer ta colère dans ton coin ! Je te croyais moins conne que ça Rose, t'es toujours venue me voir quand t'avais besoin ! ça fait des siècles que t'es pas venue vers moi non plus ! Maintenant tu va me faire le plaisir de ME FOUTRE LA PAIX ! J'ai pas besoin de toi dans ma vie ! J'ai besoin d'aucun d'entre vous ! Votre famille parfaite je veux plus en entendre parler ! Vous pensez tous qu'a vos gueules ! Vous êtes des sales individualistes avec des oeillères ! VOUS VOYEZ QUE CE QUE VOUS VOULEZ VOIR Alors oui j'ouvre ma gueule et ça plaît pas MAIS J'EN AI RIEN A FOUTRE QUE CA VOUS DÉPLAISE ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Just break the silence 'cause I'm drifting away {Rose W.}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just break the silence 'cause I'm drifting away {Rose W.}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guest] Un maton de Prison Break dans "Buffy" ^^
» Prison Break S3 (spoiler inside)
» Prison Break
» The Final Break
» Prison Break, le Spin-Off

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: The Future of Hogwarts :: Albus S. Potter-
Sauter vers: