Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rp d'intrigue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Rp d'intrigue    Mer 17 Déc - 9:57

Quizz Mystère : Jules en compagnie de d'autres élèves doit résoudre une énigme...


J
ules avait un sourire sur ses lèvres. Un sourire malicieux. Une récompense pour les érudits ? Voila qui promettait. La demoiselle était déjà motivée. Orion était dans le même état que sa sorcière. Sous sa forme de moineau, il s'extasiait depuis l'épaule de sa sorcière.

❝ Je sens qu'on va bien s'amuser aujourd'hui ! ❞

Jules acquiesça, résoudre des énigmes, mettre ses neurones à l'épreuve, voila quelque chose qu'elle affectionnait particulièrement. La demoiselle se tourna l'instant suivants vers ses coéquipiers. Un sourire éclaira de nouveau son minois en constatant que le professeur d'astronomie faisait parti de l'équipe. Ce dit sourire se voila un instant lorsque que, grâce à son don, elle surprit une partie de la conversation d'un de ses camarades. La demoiselle jeta un coup d'oeil au jeune homme. Elle n'entendait pas ce qu'il disait à son patronus mais elle avait bien entendu les paroles de ce dernier. Elle ne lui en tiendrait pas rigueur, avoir peur d'être ralenti, c'est être motivé à gagner se dit-elle.

L'équipe se mit en route. Lorsqu'ils s'approchèrent de l'entrée de la chambre des voix, Jules eut une expression mi-excité, mi-apeurée. Elle se souvenait nettement de la découverte de la pièce qu'elle avait fait quelques temps auparavant en compagnie du professeur Huet. L'escapade avait été passionnante mais avait faillit mal tourné à cause de la présence de deux personnes dans la pièce... Comment cela allait se passer alors qu'ils étaient plus nombreux que la dernière fois. En rentrant dans la pièce, Jules voulut alerter ses camarades...

❝ Il faut garder la porte ouverte, il faut pas qu'on soit enfe...❞

Trop tard. Le bruit du loquet qui se fermait glaça le sang de la demoiselle. Enfermés dans la chambre des voix, ça sentait mauvais. Un léger air paniqué gagna la demoiselle. Le brouhaha commença, Jules se crispa instantanément, ayant peur de ressentir la même oppression que lors de sa dernière visite. Mais une voix la surprit, s'exprimant clairement, sortie de nulle part, posant une question au groupe...
Jules écarquilla les yeux. Merde, c'est qu'elle ne s'y attendait pas à celle là ... Elle écouta d'un air mi-désespérer Lilian commencer à chercher ...
Et elle se creusa les méninges...

❝ C'est une question d'histoire ... la poisse ... y'a un nom à ce moment non ? ❞

Jules regarda son patronus. Oui, bien sûr qu'il y avait un nom à ce moment... mais sous la pression, Jules avait bien du mal à réfléchir... Jules repartit sur la piste qu'avait avancé Lilian ... l'été ?
Enfin c'est vague l'été ... c'est quand même 3 mois ...

❝ Juillet ou Août alors ? Il nous faut le mois et le jour ou juste l'année ? Je suis incapable de me remettre la date comme ça ... mais y'a un nom à ce traité ou cet édit ? C'est l'édit de Nice ? Ou le traité de Nice ?  
- Non, je suis sûr qu'il n'y a pas de nom de ville dedans  
- Le traité de ... je sais pas... l'insertion ? L'égalité des chances ? Merde ...  ❞

Jules se creusa les méninges. Question histoire ... avec cette pression, elle ne parvenait plus à penser convenablement... Elle savait qu'elle se sentirait bien bête de ne pas avoir trouvé lorsque quelqu'un trouverait la solution... Elle espérait qu'à eux tous quelqu'un aurait bien apprit ses dates d'histoire.


Dernière édition par Admin le Mer 17 Déc - 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Rp d'intrigue    Mer 17 Déc - 9:59

Bal d'halloween : Jules doit se déguiser selon une autre classe sociale.

D
es paroles et exclamations indignées s'étaient élevées tous l'après-midi dans le dortoir n°4 des châteaubriands. Mademoiselle Gray n'avait cessé de montrer son mécontentement et son incompréhension face à une invitation que les élèves avaient reçut.

❝ Vous vous rendez compte les filles ? C'est indécent ! Inacceptable ! Déjà que ce n'est pas normal que nos dortoirs ne soient pas tous les mêmes et que cela contribue déjà à créer un fossé entre certaines classes, voila qu'on doit se déguiser à la manière d'une autre classe... Vous vous rendez-compte ?!! Maintenant ils en viennent à sous-entendre que comme on est pas de la même classe sociale, on s'habille pas pareil !! Les Chastains ont pas leurs fringues pleines de boue à ce que je sache ! ❞

Jules se laissa tomber sur son lit, furieuse. Elle continua de grommeler de mécontentement pendant quelques minutes avant de pousser un long soupir.

❝ Tu comptes y aller à cette soirée ? ❞

La sorcière tourna la tête vers son patronus. Y aller ? elle n'en savait rien. Elle était encore agacée et en colère contre les organisateurs de cet évènement. Elle aurait préféré se déguiser pour Halloween. Jules adorait les robes victorienne, elle en aurait revêtu une vieille usée qu'elle se serait amusée à recouvrir de fausses tâches de sang. Elle se serait fait pâlir le visage et avec un rouge à lèvre rouge foncé, le rôle de vampire lui serait allé comme un gant. Certes, elle a une grande peur des vampires, mais à Halloween, c'est différent. Elle s'est souvent déguisée en vampire étant enfant, se disant qu'avec un peu de chance, les vrais vampires la prendrait pour une des leurs et ne viendraient pas la vider de son sang dans un baiser mortel.

Jamais elle n'avait vu ça à Halloween en tout cas, imposer de se déguiser pour caricaturer une autre classe.
Jules prit alors sa tête des mauvais jours. Ce visage mécontent sur lequel on lisait clairement la désapprobation de la demoiselle.
Orion vint se pose tout juste à côté d'elle sous sa forme d'Ocelot.

❝ Les châteaubriands ne sont pas les plus à plaindre dans cette histoire tu sais... ❞

Le regard de Jules se durcit. Orion comprit qu'il avait perdu une occasion de se taire. Bien sûr qu'elle était au courant qu'ils n'étaient pas les plus malheureux la dedans. Elle était choquée pour ses camarades d'autres classes. Mais bon, cette soirée était faite pour s'amuser et non pas pour polémiquer. Jules se laissa convaincre par ses amies. Elle irait... elle irait dans le but de dire ce qu'elle pensait aux organisateurs si elle arrivaient à mettre la main sur eux. Et si c'était Madame Desrosiers, ce serait pareil. Jules dirait sa façon de penser à quelqu'un, Namého !

La demoiselle prit donc la direction de son placard à vêtement et recommença à grommeler dans son coin. Cela ne l'aidait pas à comprendre ce thème qui l'agaçait... s'habiller comme une autre classe. Cela arracha un nouveau soupir à la demoiselle qui eut alors une autre idée. Après une explication bien pus qu'exhaustive, Jules quitta le dortoir et partit dans le château à la recherche de tout ce dont elle avait besoin pour mener son projet à bien. Ses amies ne la croisèrent pas une fois avant le début de la soirée.

Le soir venus, alors que les premiers élèves arrivaient au Pavillon d'été, Jules refit son apparition. Elle s'était trouvée une longue robe qu'on ne lui connaissait pas et arborait avec un petit sourire, un arc et un carquois dans son dos. De ses doigts de fée, Jules s'était confectionné un joli arc qu'elle avait eu le temps d'embellir grâce à de la magie. Son carquois contenait des flèches faites maisons et emoussée... parce que oui, des flèches c'est plus dangereux qu'une armée de gosses avec des baguettes magiques. Jules avait croisée un professeur lorsqu'elle confectionnait ses flèches et avait tenter de faire valoir son point de vue sur la question mais le professeur s'était montré inflexible face aux arguments de la de châteaubriand. Oui des flèches, mais émoussées alors.

Pour la soirée, la demoiselle s'était prêté au jeu et avait voulut représenter les Salvages. Une de châteaubriand venant vêtue en Salvage, c'était quelque chose qui n'allait pas être bien vu par certains châteaubriands, Jules en était convaincue. Mais elle était fière d'elle. Dans sa tenue, elle n'exprimait aucune différence de revenus et de mode de vie. Utilisant simplement l'arc, symbole des Salvages. Etant enfant, Jules avait toujours adoré le symbole des Salvages et avait souvent demandé à ses cousins plus vieux qu'elle s'ils pouvaient tous se faire passer pour des Salvages afin d'avoir eux aussi un arc pour symbole. Ses cousins souriaient gentiment devant l'innocence de leur jeune cousine.

En avançant dans la salle, Jules constata que ses meilleures amies n'étaient pas encore arrivées. Elle repéra cependant la jeune Duchesne et bien qu'elle n'étaient pas des plus proches amies, Jules s'avança vers la demoiselle, contente de croiser un visage familier.

❝ Sympa ton déguisement Lullah ! Chastains ou Salvage ? ❞  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Rp d'intrigue    Mer 17 Déc - 10:43

La guerre des classes : Avec d'autres élèves, Jules participe aux corvées du château.

L
a demoiselle entrait dans les cuisines avec ses camarades, Orion sous sa forme de moineau était niché sur son épaule. Elle écouta le professeur sans grande conviction. Jules remettait souvent en question l'utilité des corvées. Enfin, elle se demandait surtout pourquoi à Poudlard, les jeunes sorciers n'avaient pas de corvées comme eux. Etais-ce une façon de vouloir remettre chaque classe à sa place ? Jules avait bien remarqué que les Châteaubriands avait plus de chance en ce qui concernait la nature des corvées que les Chastains.
Jules fit une petite moue en entendant les tâches qu'ils devraient accomplir. Elle n'avait que faire de ce qu'elle aurait à faire en cette matinée. Lorsque le professeur partit, Jules vit la plus part de ses camarades Châteaubriands se diriger vers la préparation des crèpes ou le dressage des assiettes. Jules n'avait aucune envie de se mêler à eux pour entendre leurs commentaires déplacés sur les classes qu'ils considèrent pour la plus part comme 'inférieures'.

Jules se dirigea alors vers les lavabos. Elle attrapa un torchon et vint se placer à côté de la jeune Chastain. Alors qu'Apolline frottait énergiquement pour retirer les tâches, Jules remplit son évier d'eau pour elle, rincer les assiettes avant de pouvoir les sécher et les ranger. Jules faisait ça dans la bonne humeur, préférant afficher un air détendu plutôt que se plaindre. Il n'y avait rien de bien ingrat à faire la vaisselle, se dit-elle alors qu'elle finissait d'essuyer une assiette.

Orion tâchait sous sa forme de moineau d'attraper les couverts et assiettes encore pleines de mousses, fraîchement lavé par Apolline pour venir les lâcher dans l'évier de Jules, faisant ainsi gagné du temps aux demoiselles.
En travaillant ainsi, Jules se dit qu'elles seraient plus vite débarrassées de cette montagne de vaisselle.
C'est dingue ça, l'organisation parfois bancale de l'académie. Qui était l'imbécile qui, la veille au soir avait dut déclarer : « Ouais bah le dîner vient de finir, mais on va laisser les tâches bien s’attacher aux assiettes et demander à de pauvres élèves de s’en occuper demain Ahah ! »

Et puis, Jules entendit des patronus prononcer des paroles qui la mirent en garde, ça allait mal tourné c'était certain. Un patronus incitait sa sorcière à foutre la merde... Jules leva les yeux de son travail juste à temps pour voir le sac de farine voler dans leur direction. Par instinct Jules se baissa, elle voulut prévenir sa voisine de plan de travail, mais c'était trop tard.

Alicia s'avança vers elles, Jules se redressa doucement et observa la Salvage. Par Merlin cette histoire allait mal tourner. La nourriture volait dans tous les sens à présent. Jules était à moitié à couvert derrière son évier.
Dans la panique, Orion s'était affolé, il avait tourné sur lui même avant de lâcher subitement l'assiette qu'il transportait pour venir se cacher au creux de l'épaule de sa sorcière. L'assiette vola jusqu'à frôler la tête d'un élève... Oups.

❝ Des sauvages, ce sont des sauvages ! Ils vont m'écarteler pour cette assiette perdue ! ❞

Jules posa sa main sur la tête de son moineau, tentant de le rassurer mais l'anarchie allait s'installer si personne ne prenait les devants. Jules attrapa son courage à deux mains et se redressa dans l'idée de tenter de calmer les esprit... mais Clarence de Castelanne avait déjà prit les devants. Tant mieux, parce qu'au milieu de cette bataille de nourriture, Jules n'avait pas très envie de se faire remarquer.
Si elle pouvait éviter de repartir recouverte de farine et d'oeuf, ce serait pas plus mal...

Et quand elle vit ce plat de crème s'étaler généreusement sur le visage du Brigadier, Jules étouffa un léger rire. La situation était critique, à présent mais la tête de Clarence valait le détour. Pauvre sorcier, il voulait juste calmer les esprits ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rp d'intrigue    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rp d'intrigue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment baser une intrigue...
» Adrien Goetz : "Intrigue à l'anglaise" et autres livres
» Question qui m'intrigue...
» [collection] L'Intrigue (Gutenberg)
» debut d'une nouvelle intrigue ou fin du Manga?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: Eximium Patronum :: Jules R. Gray-
Sauter vers: