Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Bal   Sam 26 Nov - 19:18

Assis sur une chaise dans un coin de la salle commune des verts et argents, j'observais d'un oeil peu attentif mes camarades qui s'affairaient. Certains étaient déjà méconnaissable, déguisés en toute sorte d'horreur digne de cette soirée. Halloween, une fête pour enfant, un amusement de gosse. Mais je dois avoué que j'ai toujours plus ou moins apprécié cette fête. C'est ce soir là que l'on pouvait se montrer effrayant, caché par le peu d'anonymat que nous accordait les déguisements. C'est aussi ce soir là que ces immondes moldus avaient la prétention de prendre l'apparence de créatures dont elles ignoraient tout. Comme si une sorcière doit avoir un nez crochu, des doigts squelettique et avoir tué son coiffeur depuis plusieurs années ? Leur stupidité n'en était que plus évidente en cette soirée. “Voila, c'est fini ! ” Je reporta mon regard sur ma meilleure amie qui contemplait son oeuvre. Je me leva alors pour m'avancer vers un miroir, contemplant son travail. Oui c'était réussi, je n'en avais pas douté. Les peintures squelettiques sur mon visage étaient parfaites. Quelques instants plus tard, nous étions tous les deux prêt à faire notre entrée à cette soirée d'Halloween.

La décoration de la grande salle était particulièrement réussie, mon regard s'y perdit un instant avant de s'accrocher sur la foule déjà présente. Une léger sourire mauvais étira mes lèvres alors que la verte et argent m'entrainait déjà avec elle vers le buffet. Je pris alors un verre et constata avec satisfaction que l'inscription Sang-Pur s'y dessinait. Nous trinquâmes ensemble avant de boire une gorgée tout en s'échangeant un regard complice. Cette soirée allait être riche en rebondissement, j'en étais convaincu. Je remarqua ensuite la présence de la princesse McLeod. Depuis notre dernier séjour pendant les grandes vacances, nous n'avions pas eu tellement d'occasion de nous revoir. J'avais tout de même eu l'occasion d'avoir le point de vue de ma meilleure amie à son sujet. Si mes doutes ne s'étaient pas évaporés du jour au lendemain, j'apprenais à voir le réel potentiel de la sorcière. Elle était venue au bras d'Horus. Je restais de marbre face à cet étrange couple, mais ne fit pas de remarque. La compagnie de ma meilleure amie me convenait à merveille pour ce bal d'halloween. Je vis alors un petit groupe de personne s'agglutiner autour d'elle mais avant que je ne me pose des questions là dessus, la jolie blonde qui m'accompagnait récupéra mon attention en parlant avec humour et mépris de ces sangs de bourbe qui nous entouraient. Après quelques minutes de paroles enflammées échangés avec mon amie, mon regard s'accrocha à nouveau à ce petit groupe qui n'avait pas dégrossit. Je m'excusa alors auprès de la verte et argent avant de m'éclipser en direction de ce groupe qui s'était formé.

« Ou pourquoi pas une autre Sang Pur qui en aurait plus qu’assez de tes manières de pécore écervelée, Delli ? » Mon regard se durci alors que j'atteignais les sorciers entassé autour de la McLeod. Le mépris sur mon visage fut plus que visible lorsque je m'arrêta auprès d'eux, regardant la Rosier de haut en bas. Pour qui se prenait-elle, immonde traître à son sang, pour attaquer Delliha. Je m'étais volontairement arrêté près de la serpentarde comme un soutien pour ma futur fiancée. « Les gens n'en ont pas après les Sang Purs, merci de ne pas tous nous mettre dans le même panier. Les gens en ont après toi seulement. A toi de te poser les bonnes questions … même si je doute que tu en sois capable. Après tout, tu es la perfection incarnée, pas vrai ? » Psyché me lança un regard, se demandant ce que j'allais faire. Non, il ne fallait pas céder face à ces attaques puériles, ils n'attendaient rien pour attendre de toute façon. Mais je ne pouvais pas non plus la laisser dire, cette petite vermine. “ C'est vrai qu'il existe un panier bien à part pour les gens comme toi Kat. ” Un sourire mauvais se dessinait sur mes lèvres reflétant toute la malveillance que je pouvais éprouver à son regard. Mais attention, pas de débordement ce soir, il n'y en avait pas besoin. “ Je croyais que c'était nous les lâches, mais là c'est tout de même vous qui venez en groupe vous en prendre à une seule sorcière. Bonjour le courage. ” L'agacement qu'ils suscitaient en moi ne cessait de croître. Leur simple proximité avec leur airs de grands manitou m'irritait au possible. Mais je prenais mon mal en patience. Tout vient à point à qui sait attendre.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Bal   Sam 26 Nov - 22:45

Le regard ampli de mépris, un léger mouvement dans mes lèvres trahissant l'agacement profond que je ressentais à l'égard de cette vulgaire bande mêlant parmi les plus remarquables immondices de l'école de sorcellerie. La moindre de leur respiration souillait l'air. Luis Martin méritait certainement la couronne du roi des ignares de l'école. Son intelligence rivalisait à peine avec celle d'un Chartier, vulgaire créature, mais toujours moins que lui. Et voila qu'il montait sur ses grands chevaux, se prenant pour un donneur de leçon. Mes lèvres s'étirèrent en un sourire malsain, désagréable, insolent. Il pensait pouvoir me faire perdre patience ? Me sortir de mes gonds ? Ma patience avait ses limites, au début de ma scolarité dans cette école, elle m'avait joué beaucoup de tours. Avec le temps, et la maturité, j'avais appris à me montrer d'avantage patient et à ne pas réclamer vengeance instantanément, préférant de loin torturer mes victimes dans l'ombre. Luis le payerait tôt ou tard. L'ultime provocation qu'il me lança vu son chapeau ridicule venant heurter mon front. Bien qu'une vague de rage mêlée à de l'agacement affluait dans mes veines, je n'en montrais rien sous l'admiration de mon patronus. “ Quel contrôle Eren, je suis impressionnée. ” Oui mais il n'attendait que ça cet abruti. Pour qui me prenait-il ? Un stupide gryffondor sans cervelle à frapper au lieu de penser ? Quel crétin, Luis était tellement décevant, tellement prévisible, tellement immature. Ses attaques sur Delliha étaient puériles, stupides, inutiles. Bien que je n'appréciait finalement pas de voir la princesse au bras du Malefoy, je ne laisserait décidément pas un impur s'attaquer à elle sans prendre position. Je ne doutais pas des capacités de la jeune femme à se défendre seule, elle avait des crochets perlant de venin. Mais c'était leurs faces à cette bande de blaireau sans cervelle qui me donnait l'irrépressible envie de venir ajouter mon grain de sel. Au delà du fait qu'ils méritaient qu'on leur rappelle leur place dans l'échelle de Poudlard, le besoin de leur rappeler qu'ils ne valaient rien prévalait sur toute autre chose. Et cette conviction que j'avais bien ancré en moi me faisait garder ce sourire méprisant sur mes lèvres face aux tentatives de Luis pour gagner cette joute.

« La prochaine fois renseigne toi avant de l’ouvrir Lestrange. C’est ta drama queen de pote qui a pété une durite toute seule. » J'haussa un sourcils, amusé par cette appellation. Drama, non, Queen, certainement. « Si tu pouvais t’en occuper ce serait gentil. On en a déjà marre là et à la base, on voulait passer une bonne soirée. ». Alors que j'allais répliquer, l'autre misérable sang de bourbe qui se tenait à leurs côtés s'agita et se permit de parler alors qu'à ce que je sache, personne ne l'y avait autoriser. Echanger avec un sang mêlé était une chose, avec une sang de bourbe en était une autre. « À ce stade, c'est carrément au service de psychiatrie de Sainte-Mangouste que tu devrais amener ta copine, Lestrange » Je passa ma langue sur mes lèvres, de plus en plus amusé de leurs répliques creuses et dénuées d'intérêt si ce n'est de celui de m'amuser pour le moment. Je répondis à leurs attaques sans même adresser un regard à la sang de bourbe qui s'était permise d'intervenir. “ C'est vrai que vous ne brillez pas pour votre jugeote ou votre intelligence, vous, les blaireaux. ” Et j'avais prononcé ce dernier mot avec suffisament de mépris pour que cela sonne comme une insulte sortant de ma bouche.  “ Si vous ne voulez plus la voir, vous pouvez retourner dans votre terrier. Soyez malins, cessez de polluer notre atmosphère avant que ce soit autre chose qu'on décide de vous polluer. ” Une menace ? Non, un avertissement plus qu'autre chose. Je souris à nouveau, d'un faux sourire plein d'hypocrisie, imitant celui d'un ami donnant un conseil. « Qui aurait pensé vous voir entretenir une conversation avec de la vermine dans notre genre ? » Cette fois, je ne put me retenir de lever les yeux au ciel. C'est pas vrai, ces maudits sangs de bourbes s'étaient donnés le mot ce soir ! Depuis quand se permettaient-ils autant de familiarité ? D'ordinaire, aucun de ces idiots ne cherchaient notre présence, pas plus que nous cherchions la leur (en dehors de ces moments où avec Lenore nous prenions un malin plaisir presque jouissif à les torturer à notre manière.). Psyché leva ses yeux vers moi, jaugeant dans mes yeux l'état dans lequel j'étais. Je ne souhaitais créer de scandale ce soir, je ne voulais pas céder à l'agacement. Prenant mon mal en patience, je pris mon inspiration, m'assurant de garder un calme olympien. Ils ne payaient rien pour attendre ces sales vermines. Et Isabel ne s'arrêta pas là. « Je vous offre un verre ? » La perche était tendue, le trait d'humour facile, tellement que je ne put me retenir, adressant un sourire provocateur à la jeune sang de bourbe.  “ Mais volontier, tu ne devrais même pas avoir à demander ! Bientôt grâce à vous, les elfes de maisons auront une meilleure situation. Je ne peux que vous encourager à faire le service.” Psyché étouffa un léger rire amusé. Et puis, Venus se mit à vaciller. Je la regarda avec un amusement que je peinais à dissimuler. Cette soirée était magique.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
 
Bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: Bellum Patronum :: Eren D. Lestrange-
Sauter vers: