Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elle court elle court la réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Elle court elle court la réalité   Ven 30 Déc - 20:04

Il ne l'aimait pas, et pourtant a priori, elle ne lui avait encore rien fait. Mais c'était comme ça, il le savait déjà, il ne l'aimerait pas. C'était presque indépendant de sa propre volonté, il n'y pouvait rien. Quelque chose chez cette femme dérangeait le jeune fugitif. Peut-être était-ce cet air pincé, cette allure presque autaine, il n'en savait rien. Elle semblait bien trop parfaite dans cette posture, une femme qui ne connaissait que des succès mêlé à une réussite sans faille, la charmante famille de sa dulcinée. Et quelque chose chez cette dame lui donnait presque l'impression de ne pas être à sa place, comble de l'ironie, c'était bien elle qui s'était invitée chez eux à l'improviste. D'ordinaire, Ezra ne se serait pas gêné, il se serrait bien barré loin de cette pièce, laissant la Peverell se démerder avec les dingues de sa famille. Mais là, les circonstances les rendaient presque inséparable l'un de l'autre. Bien que la lionne semblait avoir confiance en cette intruse, Ezra ne se permettrait jamais de quitter la belle des yeux surtout pour la laisser en présence d'une inconnue. Les maladroites présentation de la Peverell n'amenuisent pas le malaise qui s'installe. « Je ne saurais être hypocrite au point d’affirmer le plaisir de vous rencontrer… Mais je suis satisfaite de vous voir ensemble… » Ezra ne quitte pas la femme du regard, hésitant sur l'attitude à adopter. Se montrer agressif envers cette femme n'est certainement pas la meilleure des idées. Il garde le silence, la saluant simplement d'un hochement de tête. Oui, il l'a entendu, mais à vrai dire, il n'a rien à répondre. La panthère de l'ancien rouge et or s'agite à ses pieds, battant toujours nerveusement sa queue au sol. Les deux ne sont pas tranquille. Le lion tâchait de se faire discret. Bien qu'écoutant attentivement l'échange, il jetait régulièrement des coups d'oeil par la fenêtre, surveillant si des Aurors ne se décidaient pas à pointer leur bout de baguette. Alors qu'il commencait à porter sa tasse à ses lèvres pour souffler sur le liquide encore fumant, il manqua de s'étrangler d'une simple bouffée d'air de travers. «.. pas même l’insolence et la défiance de tes actes, de renier ton éducation, de mentir à tes parents qui ont toujours été là pour toi… » Et pourtant, à quoi s'attendait-il ? A ce qu'on vienne féliciter la belle pour ses choix ? Ezra ne dit rien, tâchant de rester discret mais il n'en pense pas moins, s'insurgeant mentalement des reproches de la marraine. Comment peut-on reprocher à quelqu'un de choisir sa propre vie ?! ❝ Sois pas surpris, ce n'est pas... le même système de famille tu sais. Toi t'es comme un enfant sauvage qu'on a laissé poussé, Jill vient d'une famille où principes et valeurs doivent être respectés. ❞ Bien sûr qu'il le savait ça, Jill l'avait suffisamment alerté sur ce sujet. Mais jamais encore il n'avait entendu quelqu'un formuler directement à la Peverell des reproches sur ses décisions, sur leurs décisions. La femme ne s'arrête pas sur cette bonne lancé, continuant son discours. « Vos actes ont révélés votre petitesse, le manque de courage et d’honneur d’affronter la réalité, de tenir tête à ta famille… D’assumer tes choix, ta vie, de vouloir prendre un chemin différent… Ne penses-tu pas que tu aurais pu trouver des alliés dans cette quête stupide ? Penses-tu être la première à t’attacher à une personne que ton nom ne saura accepter à tes côtés ? » Dans un premier temps, Ezra tâche de rester stoïque mais au fond de lui, il n'aime pas ce ton, ces mots qui le dérangent profondément. Mais encore une fois, il se sait clairement pas à sa place pour commenter les propos de la femme. Au fond de lui, un feu s'est cependant ravivé, brûlant du désir d'exploser. Ne se rend-elle pas compte des sacrifices qu'ils ont du faire pour en arriver là, des dangers qu'ils ont prit ? Et elle parle de petitesse ? de manque de courage ? Il y a une nuance entre être courageux et être suicidaire. Le lion reste silencieux, laissant l'invitée finir. « Je n’ai rien à vous conseiller… Si ce n’est d’être sur vos gardes… Ou de disparaître… J’espère simplement pour vous, que tout ceci vaudra tous ces sacrifices… » ❝ Être libre de ses choix vaut bien tous les sacrifices. ❞ Pandore écarquille les yeux, prenant une profonde inspiration. Par Merlin, il avait réussi à se la boucler tout du long. C'était presque dans la boite, presque fini. Bon, il n'y avait là aucune attaque même indirecte. Ouf ! Mais cette femme avait quelque chose à glacer le sang de la téméraire Pandore. La panthère ne se sentait pas du tout en sécurité avec cette femme assise sur leur canapé. Une aura étrange semblait se dégager d'elle, une aura de mort. Comment la tempétueuse Peverell pouvait-elle faire partie de la même famille qu'une sorcière aussi froide et glaciale que cette Malefoy ? Le jeune homme retombe dans le silence, préférant laisser la lionne échanger avec sa marraine. Bien qu'il se sente directement impliqué par cette discussion, il ne connait pas assez leur interlocutrice pour savoir ce qu'il peut ou ne peut pas dire. Son but à cet instant n'était certainement pas de provoquer la femme. Tout ce qu'il désirait était qu'elle finisse de prodiguer ses conseils et dégage en vitesse de leur maison. Car ils avaient déjà beaucoup traîner ici. Ezra n'oubliait pas son nouveau statut. Un fugitif, recherché par ses anciens collègues. Il n'avait pas encore eu l'occasion de voir un avis de recherche avec sa tête dessus mais il ne doutait pas qu'il devait y en avoir un peu partout en Grande Bretagne. Cette intruse était imprévue dans leur plan, ils n'auraient déjà pas du rester flâner tout l'après-midi chez eux ainsi. C'était dangereux, autant pour la Peverell, rescapée des Mangemorts, et lui-même, fugitif tentant d'échapper au gouvernement. Le monde semblait être contre eux et ils n'avaient pas du tout envie de se faire rattraper par les uns ou par les autres. Si seulement il savait qu'il avait déjà laissé le loup rentrer chez eux. Comme quoi, les mangemorts font bien de porter leurs masques lorsqu'ils prennent leurs fonctions.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
 
Elle court elle court la réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle court, elle court la rumeur...
» D'aprés vous avec qui Sakura finira t'elle?
» LA RUMEUR
» La religion va-t-elle disparaitre ?
» Laine qui s'enroule sur elle-même

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: Bellum Patronum :: Ezra S. Blackbird-
Sauter vers: