Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fergus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Fergus   Lun 20 Fév - 9:44

Fergus ✧ Murphy
La lionne sourit au garçon, l'écoutant avec plaisir. Elle était heureuse pour lui, qu'il ait put revoir la jolie Warren. Si Murphy ne connaissait pas beaucoup la demoiselle auparavant, les quelques semaines avant la disparition de cette dernière avait suffit pour que les deux jeunes sorcières apprennent à s'apprécier. Se révolter ensemble les avait effectivement bien rapproché et sa disparition avait touché la Prewett. Même si les disparus avaient été secourus, ils n'en restaient pas moins en danger et aucun d'eux n'était revenu à la vie civile. Ils se cachaient, protégés des menaces extérieures. Ainsi, depuis la rentrée, Murphy n'avait plus vu sa meilleure amie. Elle s'était bien douté qu'elle avait dut repartir en France dès qu'elle avait retrouvé sa liberté. Mais l'entendre lui fit mal au coeur. Elle s'en doutait, mais rien n'était sûr. Plus rien ne serait comme avant, au fond d'elle-même, la rouge et or compris qu'elle ne reverrait sans doutes pas sa meilleure amie de si tôt, si ce n'est jamais. A cette pensée, une moue triste s'esquissa sur son visage. Les temps étaient très durs, trop durs pour la demoiselle. Instinctivement, elle prit la main de son meilleur ami dans la sienne et la serra doucement. Elle aurait eu envie de pleurer, de se lâcher. Elle continuait de refuser à se laisser aller. Il avait bien d'autres soucis et elle n'avait certainement pas envie de l'importuner avec ses détresses à elle. Mais face à la question de son meilleur ami, Murphy lâcha instantanément sa main, pensant que son attitude présente inquiétait le rouge et or, et que c'était bien ça qui lui avait mit la puce à l'oreille. Il n'était pas question de lui causer du soucis, il en avait déjà bien assez comme ça. Mais avec les disparitions, Murphy se rendait compte qu'il était tout ce qui lui restait dans cette école. Elle ne pouvait non plus lui mentir, il s'en apercevrait de toute façon. ❝ Et puis il serait peut-être temps de t'ouvrir Miss Prewett. Ce n'est pas en couvant tes problèmes dans ton coin que les choses vont aller mieux d'elles mêmes. ❞ La demoiselle ne répondit pas au renard qui la fixait du regard. Elle avait adopté cette attitude fuyante avec ses problèmes, n'osant plus les affronter de face, et se terrant dans un coin. Non ce n'était certainement pas la façon la plus constructive de gérer ses tourments. Mais plus les jours passaient, plus Murphy se sentait seule et désespérée, et moins elle voyait d'autre façon de gérer tout cela. Elle prit alors son courage à deux mains, prenant une grande inspiration, elle s'apprêtait à confier quelques uns de ses soucis à son meilleur ami. ❝ Et bien j'ai perdue pas mal d'amis avec ces disparitions. Charlie, Jill... je me sens parfois un peu seule tu sais. Tu es... tout ce qu'il me reste ici. ❞ Mais ça ce n'était que la surface de ce qui la troublait. Lui revient alors en pleine face les marques qui étaient apparues sur son bras suite à une vision que son subconscient avait préféré effacé tant elle était violente et pleine de désespoir. La sorcière était fatiguée. Pendant des semaines elle était restée accroché à sa radio et tout autre moyen mis à sa disposition pour être en contact avec l'extérieur, s'inquiétant pour ses amies disparues mais aussi pour sa propre famille. Depuis sa séparation d'un Nott, sa grande soeur Thalia, n'était plus autant en sécurité qu'avant et Murphy avait redouté que son nom rejoigne la longue liste des personnes portées disparues.

La lionne tourna son regard vers son meilleur ami. On pouvait clairement lire l'inquiétude qui brillait au fond de ses prunelles. ❝ J'ai peur tu sais. Pour eux dehors, pour nous ici. J'ai l'impression qu'on ne sera en sécurité nul part... que c'est un combat perdu d'avance aussi. Regarde nous, marqués au fer rouge comme des bêtes. On leur appartient déjà. A qui ? A quoi ? Pour quoi ? Ca on en sait rien. Mais on a tous perdu notre liberté le jour où Dumbledore nous a abandonné. ❞ Elle était défaitiste. Ce n'était pas dans sa nature. Murphy était une battante qui ne manquait pas de ressources, mais là, elle se laissait aller au désespoir de sa situation. Ne voyant plus d'ici, se pensant seule dans une nuit sans étoile. Elle était perdue, désorienté. C'était sans doute cette attitude qui la rendait encore plus vulnérable face à tous les dangers qui menaçaient. Elle poussa un soupire, sentant cette brûlure dans sa gorge. La jeune femme détourna son regard, observant la surface tranquille du lac noir. Doucement, elle reprit la main de Fergus dans la sienne, le serrant doucement, cherchant un certain réconfort dans ce contact. Elle en avait besoin pour être sûre qu'elle était encore présente, vivante, consciente. ❝ Et Quinn, et les autres disparus, ils vont revenir ? C'est sans doute pas une bonne idée... Ils vont faire quoi alors ? Restés caché jusqu'à ce qu'on sache qui les a enlevé et ce qu'on leur voulait ? Ils ne vont pas vivre toute leur vie en fugitif tout de même... ❞ Elle posait ces questions autant pour son meilleur ami que pour elle-même, s'interrogeant sur ce qui était préférable comme situation pour tout le monde.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
 
Fergus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autour des Indiens d'Amérique : Jim Fergus et autres auteurs
» [Hume, Fergus] Le mystère du Hansom Cab
» [Dowd, Siobhan] La parole de Fergus
» [Auteur] Fergus Hume
» LES AVENTURIERS DU TRES TRES LOIN (Tome 1) FERGUS BONHEUR de Paul Stewart et Chris Riddell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: Bellum Patronum :: P. Murphy Prewett-
Sauter vers: