Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Say Something

Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Say Something   Dim 18 Fév - 9:03

Say something, I'm giving up on you
Charlie ✧ Murphy
It was over my head, I know nothing at all ✧ Comme souvent maintenant, la lionne remontait seule vers la salle commune des rouges et or. Elle laissait ses deux meilleurs amis au troisième étage, non loin de leur nouveau dortoir et finissait sa route en solitaire. Comme c'était étrange de les abandonner là, alors qu'ils étaient tout aussi rouge qu'elle. Et malgré elle, malgré eux, elle sentait une distance persister. Les disparus étaient de retour, on les réintégraient petit à petit, mais on ne faisait que maintenir un fossé invisible entre eux et le reste des élèves. Pourquoi les isoler et les regrouper ainsi dans un coin,
comme des pestiférés dont on ne voudrait pas. Pensait-on que cela les empêcherait de raconter ce qu'ils avaient vécu là-bas dehors ?

Mais alors qu'elle remontait les marches, l'évidence apparut aux yeux de la rouquine. Elles avaient beau être de nouveau ensemble, partager leur repas, se raconter leur quotidien, rien n'était plus comme avant. Et Murphy s'en voilait bien là face, à essayer de se convaincre elle-même que rien n'avait changé. Non, c'était faux, c'était même tout le contraire. Tout entre elles avaient changé car elles deux avaient vécu des choses qui avaient changé l'essence même de leur personnalité. Murphy en avait eu vent, mais elles n'en avaient jamais vraiment parlé. Les deux amies faisaient comme si tout était normal, comme si tout cela n'avait pas altéré leur relation. Mais c'était un mensonge. Il avait fallut du temps à la lionne pour s'en rendre compte, mais elle n'était pas prête à accepter cela. Arrêtée au milieu de l'escalier du 5ème étage, elle pivota sur ses talons, et fit demi-tour, dévalant les escaliers sans plus attendre.

Arrivée au troisième étage elle resta plantée un instant au milieu des couloirs. Où aller, que faire ? Elle n'en savait rien. Où se trouvait leurs dortoirs ? Et puis, elle n'était pas sûre que, même si elle trouvait le passage pour y accéder, elle avait le droit d'entrer. C'est à ce moment là que son chat se décida à pointer le bout de son museau.
La lionne sauta presque sur le félin, le prenant dans ses bras. ❝ Tu sais que tu tombes très bien toi ! ❞ Murphy attrapa alors dans sa poche un bout de parchemin un griffonna quelques mots dessus. Charlie, j'ai besoin de te parler, je t'attend dans le couloir. La demoiselle glissa le mot dans le collier de son chat puis releva la tête. Bien, il fallait à présent trouver l'accès aux dortoirs. Elle aperçut plus loin une autre rouquine qui avait elle aussi été portée disparue. Murphy la suivit de loin. Et comme la lionne l'avait prévu, la demoiselle ouvrit le passage pour se rendre dans ses dortoirs. Ni une, ni deux, Murphy se précipita à son tour vers l'entrée avant que celle-ci se referme et envoya son chat dedans. ❝ Allez Shakespeare ! Va trouver Charlie ! ❞ Son chat, un peu abasourdit resta planté dans le passage, regardant sa sorcière avec incompréhension alors que l'entrée se refermait, le séparant d'elle, l'abandonnant à sa mission. Murphy espérait qu'il ne resterait pas là toute la soirée et qu'il profiterait pas de la prochaine ouverture du passage pour filer. Elle n'avait plus qu'à croiser les doigts, pour qu'il tombe sur Charlie. Son amie le reconnaîtrait ce n'était pas un soucis. Et Charlie savait également que Shakespeare pouvait jouer au hibou, ce ne serait pas la première fois qu'elle se ferait passer des mots par lui.

En attendant, Murphy faisait les cent pas dans le couloir. Réfléchissant à ce qu'elle allait dire. Elle ne voulait pas brusquer son amie, bien au contraire. Mais elle ne voulait plus faire semblant. Comme c'était éprouvant de marcher continuellement sur des oeufs. Murphy voulait mettre les pieds dans le plat. Mais elles n'allaient pas restées là à discuter au milieu du couloir. La lionne espéra alors que son amie voudrait bien monter dans leur salle commune, se poser au coin de la cheminée pour discuter tranquillement. Se dire enfin tout ce qu'elles n'avaient pas encore oser s'avouer l'une à l'autre. Abattre ce mur qui s'était dressé malgré elles, entre elles.

©️ Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
 
Say Something
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: Bellum Patronum :: P. Murphy Prewett-
Sauter vers: