Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RP Eren

Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: RP Eren   Dim 6 Mai - 8:28

the demons from your past
“I don't want you to hide”
Delliha ✧ Eren
Assis dans le fauteuil en cuir blanc qui trônait dans notre salon, j'attendais patiemment. Je restais silencieux, pensif, faisant danser un gallion entre mes doigts, les yeux perdus dans le vide. Mon esprit vagabondait et se perdait à s'imaginer, anticiper les jours qui allaient venir. Qu'allait-il se passer ? Je voyais bien mon père garder son calme et sa réserve habituelle. Cela ne semblait lui faire ni chaud ni froid. Ma mère en revanche montrait quelques signes d'anxiété. Cela faisait une demie heure qu'elle tournait en rond dans le salon. Par moment elle s'arrêtait près d'une étagère pour bien réaligner des livres, bouger un bibelot. Pour ma part, je restais sur ma réserve ne sachant comment appréhender la suite des évènements. Je ne doutais ni ne remettais en cause l'importance des jours qui allaient suivre car ils étaient une étape importante dans la construction de ma vie future. Mais je restais confiant tout de même, n'éprouvant pas de crainte particulière. J'étais alors convaincu que je n'avais rien à cacher et donc rien à craindre de cette immersion de ma promise dans notre quotidien et notre intimité. Et puis ma mère se figea au milieu du salon alors qu'un elfe de maison annonçait l'arrivée imminente de nos invités. Je me leva alors, quittant l'assise confortable que m'offrait le fauteuil pour me tenir bien droit aux côtés de mes parents. La belle fit alors son entrée dans le salon, suivie de ses parents venus pour dîner avec nous avant de s'en aller, laissant leur protégée à nos bons soins. Un échange de bonnes manières suivie leur entrée avec l'échange de cordialité à la mesure des rangs de nos deux familles. Après cela, j'invita la jeune McLeod à me suivre, portant ses bagages dans mes bras. Je l'emmena jusqu'à la chambre qu'elle allait occuper pendant son séjour dans notre famille. Elle se situait dans le même couloir que ma propre chambre et celle qui avait appartenu autrefois à ma soeur. Plus tôt dans l'après-midi, ma mère avait chargé les elfes de maison de préparer une chambre pour notre invitée. Celle qu'elle avait choisis était l'une des plus spacieuse de notre demeure. Elle avait une grande fenêtre qui donnait une vue imprenable sur le jardin. Les murs peints de blancs accentuait cette sensation d'espace. Un lit à baldaquin trônait au centre de la pièce orné de ses draps de satin blanc. Je déposa les valises de ma promise au pied du lit avant de me tourner vers elle. “ Tu es ici comme chez toi, alors mets toi à l'aise. ” Je fis un pas vers la jeune femme et lui tendit alors une clef d'argent que je déposa au creux de sa main. “ Aucun sortilège ne saurait ouvrir la porte une fois celle-ci close avec cette clef. Je te laisse t'installer, rejoins nous dans le salon lorsque tu sera prête. ” Je m'éclipsa de la pièce, laissant l'intimité nécessaire à notre invitée et je retrouva nos parents restés au salon.

La soirée fut un échange de mondanité qu'échangeraient nos parents autour d'un délicieux repas. Je ne me mêlais aux discussions que lorsque j'y étais invité, préférant laisser parler nos aînés sans faire preuve de maladresse ou pire, d'impolitesse. Par moments, je ne pouvais m'empêcher de lui jeter quelques regards. Elle était si délicate, si noble que l'envie de l'observer devenait irrépressible par moment. Je perdais mes yeux sur elle, cherchant une imperfection que je ne parvenais à déceler. Par moment, son regard croisait le mien, alors je lui adressais un très léger sourire du coin des lèvres. Et alors, je me demandais bien pourquoi mon prédécesseur avait put se montrer ingrat à ton égard. Mais nous n'en n'étions qu'aux prémices de cette nouvelle relation. J'avais encore tant à apprendre de cette douce créature. Après tout, elle devait avoir tout autant d'interrogations à mon égard. Sans prétentions aucune, elle devait également se poser des questions ne serait-ce que sur ma précédente promise. Mais ces réponses ne devaient pas encore être dévoilées. Nous n'étions pas prêt, l'un comme l'autre à dévoiler et apprendre de telles intimités. Peut-être aussi avais-je déjà la réponse mais ne l'avait pas prise dans son entière mesure. Lors de son aveux, je n'avais peut-être pas pris la mesure de ce que sa maladie impactait sur sa vie. Nous verrons bien, je ne voulais pas porter de jugement hâtif sur la question. La soirée passa si vite que bientôt il fut temps les parents de la belle de retourner à leur propre demeure, laissant leur fille en notre seule compagnie. Je raccompagna alors Delliha jusqu'à la porte de sa chambre lui adressant un discret sourire. “ Mes parents prennent leur petit déjeuner dans la salle à manger le matin, cependant nous pouvons le prendre ensemble à l'extérieur sur la terrasse. C'est là que j'ai l'habitude de déjeuner le matin. ” Bien que mes parents étaient à mes yeux des gens charmants, je me doutais qu'il serait préférable pour ce premier matin d'être juste nous deux pour commencer la journée. Et puis, j'aimais beaucoup le prendre sur la terrasse qui n'était pas encore trop ensoleillé à cette heure de la journée. Nous y avions une vue imprenable sur le grand jardin, la nature s'éveillait sous nos yeux. “ Je t'attendrais ici vers neuf heure si cela te convient. ” Après avoir souhaité une bonne nuit à la jeune femme, je m'avançais vers elle. D'un geste naturel, je déposa un léger baiser sur sa joue avant de m'éloigner et regagner ma propre chambre. Je cru apercevoir au bout du couloir des petits yeux nous observer dans l'ombre. Ne m'attardant pas dessus, j'alla me coucher sans plus attendre. Ma nuit fut tranquille et sans rêve, une nuit comme un autre.

Le lendemain matin, je me réveilla avec une certaine énergie. Etait-ce la présence de la jeune femme dans notre demeure qui me transportait ainsi ? Quoi qu'il en soit, je me leva sans plus attendre pour aller prendre une bonne douche. Il ne me fallut pas plus d'une vingtaine de minutes pour être prêt et aller attendre la sorcière devant sa porte. Ayant une bonne dizaine de minutes d'avance, je ne la prévins pas de ma présence, préférant lui laisser tout le temps dont elle avait besoin. Ce fut alors que je remarqua qu'une porte, qui habituellement était close, était ouverte ce matin là. Ma curiosité fut piquée au maximum, me demandant alors ce qui se passait. Je n'avais vu personne ouvrir ou pénétrer dans cette pièce depuis de nombreuses années. Depuis son départ en fait. Même les fantômes évitaient d'y passer. Je m'avança alors jusque devant la porte et m'arrêta net, figé par la stupeur. Je ne savais pas ce que j'allais y trouver, mais jamais je n'aurais parié la dessus. Trop étonné, trop choqué. Mon visage se durçit dans une expression de colère. Que faisait-elle là ? Par quel culot avait-elle cru bon de s'introduire et de violer cet espace figé dans le temps. Tous les muscles de mon corps se contractèrent alors qu'un vent de méfiance et de fureur grondait en moi. “ Que fais-tu ici ?! Qui t'as permis d'entrer ? Je t'ai bien dit de faire comme chez toi mais notre courtoisie à ses limites, tu n'as rien à faire dans cette chambre. ” Ma voix était froide, sans appel. La jeune McLeod avait tout intérêt de m'exposer d'excellent argument à sa présence dans la chambre de ma grande soeur si elle ne voulait pas froisser notre famille. Cordélia était notre sujet tabou. Nous n'en parlions pas, nous ne l'évoquions jamais comme si elle n'avait jamais existé. Mais sa chambre était restée intacte. J'avais horreur des curieux, des indiscrets, et voila que je surprenais ma promise dans cette pièce interdite. Que pouvais-je penser d'autre si ce n'est qu'elle n'était qu'une petite fouineuse fourrant son nez où ça ne la regardait pas le moins du monde.
©️ Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
 
RP Eren
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: Bellum Patronum :: Eren D. Lestrange-
Sauter vers: