Chocolate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les écorchés

Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolate Rain
Admin
avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Les écorchés   Sam 8 Déc - 9:42


Les écorchés
La nuit était tombée depuis quelques heures maintenant et le sorcier sortait à peine de Sainte Mangouste. Le pas traînant, la mine sombre, le regard terne, il marchait dans les rues du Londres moldu sans prêter la moindre attention au monde qui l'entourait. A petit feu, il s'éteignait, tel un feu mourant dans l'âtre d'une cheminée d'hiver.
Il avançait, indifférent au monde qui s'agitait autour de lui, il ne le voyait même pas, et même s'il l'avait voulut, il ne pouvait qu'en distinguer de vagues formes, variations de luminosité.

Cela faisait plus d'un an maintenant, un an et demi qu'il ne voyait plus rien. Il se rattachait à des souvenirs, à des images que son esprit avait imprimé dans sa mémoire. Il ne voulait pas oublier, mais chaque jour les images s'estompaient un peu plus. Alors il s'attachait à se rappeler chaque jour ces visages qui importaient pour être sûr de ne pas en oublier le moindre trait. Mais l'exercice devenait un peu plus difficile à chaque fois. Comment ne pas oublier quelque chose que l'on ne voyait plus depuis si longtemps ?

Alors qu'il continuait sa route, il sentit des gouttes venir s'écraser sur son visage. Il les laissait ruisseler sur sa peau, sans chercher à s'en protéger. La sensation était agréable, et ui rappelait qu'il était vivant. Le seul bénéfice à sa nouvelle condition était bien l'améliorer des ses autres sens. Il sentait chaque goutte qui touchait son visage. Il s'arrêta enfin au bord d'un trottoir, dans une rue quasi-déserte et il attendit.

Il resta plusieurs minutes planté là, seul. Il était à présent complètement trempé par cette pluie qui n'en finissait pas et qui s'intensifiait à mesure que les minutes défilaient.
Et puis soudain, un petit nez noir sortit de l'encolure de la veste du jeune homme. La tête blanche d'un petit animal apparut, son nez s'agita dans l'air, captant les odeurs. ❝ Il arrive, recule d'un pas. ❞ Le sorcier s'exécuta, s'éloignant de la route. Il entendit un crissement de pneu. Il perçu alors une puissante lumière qui lui fit détourner la tête tant cela lui faisait mal aux yeux. Le magicobus arrivait à toute allure mais arrêta sa course folle juste devant le jeune homme dans un bruit de vieille ferraille.
❝ Bienvenue dans le magicobus, où voulez-vous être déposé ? ❞ Ezra fouilla dans sa poche, à la recherche des quelques mornilles qui paieraient son trajet. Il les tendit au contrôleur avant de monter dans le bus en répondant à sa question. ❝ Au chaudron baveur, ce sera parfait. ❞ A peine fut-il monté, ticket en main, le bus reprit sa course folle.

Le lion se tenait aux barres pour ne pas tomber. Mais il était toujours périlleux de progresser dans le bus pendant que celui-ci parcourait les rues de Londres. Alors qu'il tentait de rejoindre une banquette vide à l'arrière du bus, le lion fut projeté contre un passager dans un virage. Le passager, qui était assis sur une double banquette, se prit le rouge et or de plein fouet. Ezra grommela, tout en se redressant. Comme s'était rageant pour lui de ne rien y voir. Il tâcha alors de s'excuser mais ne sachait même plus dans quelle direction regarder pour trouver le sorcier contre lequel il venait de s'écraser. ❝ Excusez moi... je ne vous ai pas fait mal ? ❞ Et il était à présent complètement désorienté, il ne savait même plus dans quelle direction il devait repartir pour rejoindre sa banquette libre. Pandore sortit à nouveau sa tête de sous la veste de son sorcier. Elle regarda les alentours, prête à guider son sorcier jusqu'à la place qu'il convoitait. Il aurait put rester sur la place libre à côté du sorcier qu'il venait d'écraser mais il avait décidément envie de rejoindre cette fameuse banquette. Pandore jeta un coup d'oeil au sorcier qu'il venait d'écraser et reconnu immédiatement ce visage. ❝ Attend ! Bouge pas, tu le connais celui-là. ❞ Ezra fronça les sourcils. Ah oui ? Et qui était-ce alors ? Et puis, il n'était pas sûr d'avoir envie de faire un brin de causette avec qui que ce soit ce soir. Il était fatigué, exténué, et avait juste envie que cette journée se termine.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chocolaterain.forumactif.org
 
Les écorchés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MG MS-06J Zaku II ver.2.0 - écorché
» écorché vif
» L'écorchée
» [Carrisi, Donato] L'écorchée
» Bounty en "écorché" A.L.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chocolate Rain :: Bellum Patronum :: Ezra S. Blackbird-
Sauter vers: